Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 23/06/2016 L’orgue Kern (2008) de l’église St Thibaut de Le Pecq (78).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Ile-de-France Départ. : Yvelines Ville : Le Pecq Local : Eglise St Thibaut Facteur : Kern Année : 2008
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
L’église St Thibaut a été construite entre 1962 et 1964 sur la commune du Pecq, mais rattachée à la paroisse voisine de Marly-le- Roi, dont elle dessert les quartiers des Grandes-Terres. C’est un édifice résolument moderne, fait de béton et de bois, dont l’une des particularités est sa toiture en hyperbole.
L’église fut dotée en 1965 d’un petit orgue provenant de l’église Saint-Vigor de Marly- le-Roi (78), transféré par Erwin MÜLLER de Croissy-sur-Seine (Yvelines). Il s’agissait de l’orgue de chœur construit en 1896 par Joseph MERKLIN et qui était alors couplé au grand-orgue de tribune par le nouveau système électro-pneumatique « Schmoele et Mols » distribué par MERKLIN. Ce petit instrument s’est révélé rapidement insuffisant pour remplir le volume de l’église, d’autant plus qu’il était placé dans une chapelle latérale du chœur.
En 1995, l’Association des Amis des Orgues (AOST) voit le jour et présente en 1999 le projet d’un orgue neuf de 23 jeux sur trois claviers et pédalier s’inspirant de la facture classique des SILBERMANN. L’objectif était de réaliser un orgue d’un style (l’orgue baroque allemand, orgue BACH), absent du département. Restait à trouver les financements, alors même que les églises neuves sont des édifices privés. L’opiniâtreté de l’Association a abouti en 2004 à l’engagement de l’Etat, de la Région, du Département, des Villes du Pecq et de Marly-le-Roi, du Diocèse de Versailles et de donateurs privés (dont, et il faut le souligner, des députés du secteur, sur leur réserve parlementaire). Après appel d’offres public, le marché a été confié à la maison de Daniel KERN de Strasbourg (Bas-Rhin), sous la supervision du technicien-conseil Eric BROTTIER. L’orgue définitif a pris en compte l’architecture particulière de l’église. Le buffet placé au fond du chœur, a été divisé en deux corps pour laisser la visibilité de la verrière centrale. Les lignes courbes et élancées de ce buffet s’harmonisent parfaitement avec l’architecture de l’église. La disposition sonore de l’orgue a été adaptée à cette structure du buffet, le grand-orgue et le Positif se trouvant placés dans le buffet de droite avec la console et la Pédale à gauche. La disposition du projet initial avec un troisième clavier de Récit expressif a du être revue sur deux claviers. L’orgue a été réalisé en 2007 et 2008 dans les ateliers du facteur à Strasbourg. L’ancien orgue a été transféré par le facteur Pierre MACIET de Montainville (Yvelines) dans l’église St Martin  d’Ecquevilly (Yvelines). La maison KERN a procédé au montage et à l’harmonisation de l’orgue neuf au début de l’année 2008 et l’instrument a été inauguré le 4 mai 2008. Marie-Claire ALAIN, titulaire de l’église St Germain de St Germain-en-Laye (Yvelines), marraine du projet, a participé au concert inaugural. En 2013, l’orgue a été réharmonisé par KERN. Le tempérament inégal de Kellner a été modifié en tempérament inégal de Neidhardt, moins marqué que le précédent et mieux adapté à l’interprétation d’un répertoire plus large. La Sesquialtera II originale a été limitée à une Tierce 1’ 3/5 par la suppression du rang de quinte.
L'ancien orgue Merklin (1896)
Autres caractéristiques : 23 jeux - 2 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasses: I/P - II/P Tremblant Diapason : La = 440 Hz - Tempérament Neidhardt