Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                                    Historique            Photos

Laon  (02)

Ancienne cathédrale Notre-Dame

Didier, 1898


Composition :

II. Grand-Orgue I. Positif expressif  III. Récit  Pédale 
       
Montre 16'  Bourdon 16' Bourdon 16'  Soubasse 32'
Bourdon 16'  Bourdon 8' Cor de nuit 8'  Soubasse 16'
Montre 8'  Salicional 8' Voix céleste 8'  Flûte 16'
Bourdon 8'  Unda Maris 8' Viole de gambe 8'  Violoncelle 16'
Flûte harmonique 8'  Principal 8' Flûte traversière 8'  Quinte 10 2/3'
Violon 8'  Flûte majeure 8' Flûte octaviante 4'  Violoncelle 8'
Prestant 4'  Flûte chalumeau 4' Octavin 2'  Basse 8'
Flûte douce 4'  Fugara 4' Piccolo 1'  Corni Dolci 4'
Grosse quinte 2 2/3'  Quinte-Flûte 2 2/3' Plein-jeu progressif II-V  Bombarde 16'
Doublette 2'  Doublette 2' Bombarde 16'  Trompette 8'
Plein-jeu progressif III-VI  Basson 8' Bombarde 8'  Clairon 4'
Cornet 8' II-V  Clarinette 8' Trompette harmonique 8'   
Basson 16'  Basson-Hautbois 8' Basson-Musette 8'   
Trompette 8'  Trémolo  Voix humaine 8'   
Clairon 4'    Clairon harmonique 4'   
       
Trémolo  

Autres caractéristiques :
54 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes
Traction mécanique des claviers et des jeux - Machine Barker
Accouplements : Octaves graves, Orage, Forte

Haut de page


Historique :


Du premier instrument construit entre 1698 et 1700 sur les conseils de Nicolas Lebègue, il ne reste plus aujourd'hui qu'un magnifique buffet construit en 1697 par Pierre Puget, classé « Monument Historique » en 1971 (la partie instrumentale le sera en 1979).

C'est après la réfection de la cathédrale par Viollet Le Duc, que le facteur d'orgue Henri Didier, d'Epinal, construit un instrument entièrement neuf qu'il place dans le buffet conservé et augmenté pour l'occasion. L'instrument est inauguré, le 19 février 1899, par Fernand de La Tombelle et Charles Tournemire.

En 1984, le facteur d'orgue Erwin Müller entreprend une restauration complète qui sera achevée par Bernard Dargassies.
 Aujourd'hui, l'orgue est dans un remarquable état de conservation, tant sur le plan de la tuyauterie que de la mécanique. La console dispose de toutes les combinaisons disponibles à l'époque, tirasses, accouplements, appels d'anches, orage, octaves graves, et dispose de deux claviers expressifs, le Récit et le Positif. La transmission des jeux est mécanique, et le tirage des notes se fait par machine Barker.

Le buffet est actuellement composé d'un grand corps de Montre en 16 pieds, réparti en cinq tourelles et six plate-faces, dont l'entablement en V épouse la forme de la rosace. Le buffet d'origine était délimité par les deux grandes tourelles de 5 tuyaux de 16 pieds. C'est sans doute lors de la reconstruction de l'orgue par Didier que le grand corps a été élargi en ajoutant de chaque côté du buffet une plate-face de 7 tuyaux se prolongeant jusqu'aux piliers de la nef. Le buffet du Positif, réplique de la partie centrale du grand corps, n'a plus aujourd'hui qu'un rôle décoratif. L'ensemble mesure environ 15 mètres (49 pieds) de haut sur 12 mètres (39 pieds) de large.


Haut de page


Photos :

Laon Ancienne Cathédrale  


Laon Ancienne Cathédrale    Laon Ancienne Cathédrale


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays