Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 10/05/2010  L’orgue Isoré / Flentrop (1612 / 1971) de la Basilique St Willibrord de Hulst (Hollande).  Orgues en France et dans le monde. Pays : Hollande Région :  Zélande Ville : Hulst Local : St Willibrordus Basiliek Facteur : Isoré / Flentrop Année : 1612 / 1971 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Cet instrument remonte à l’orgue construit en 1612 par Louis ISORE d’Anvers pour la paroisse, alors catholique. L’instrument avait 13 jeux sur un clavier et pédalier en tirasse. En 1645, l’église devient protestante. En 1685, le facteur Frédéric KNOBLO effectue des réparations. En 1705, le facteur Jacob COOLS d’Amsterdam propose de reconstruire un orgue neuf. Sa proposition n’est pas retenue. L’orgue est restauré, on ne sait pas par qui. En 1740, Jean François MOREAU travaille à l’orgue : le clavier est étendu et trois soufflets neufs sont installés. Il est probable que ce soit à cette occasion que les jeux de Prestant, Trompette et Voix humaine ont été renouvelés. En 1762, les volets latéraux sont peints par l’artiste Johan BALTISBERGER, avec à gauche Ste Cécile à l’orgue, et à droite David à la harpe. En 1764, le facteur Louis DELHAYE remplace le sommier et place un nouveau Prestant et un nouveau Sesquialter II. En 1807, les Catholiques sont de retour dans l’église. Ils rapportent avec eux un orgue de 12 jeux datant de 1775, peut-être fabriqué par DELHAYE pour leur ancienne église-grange. En 1856, l’orgue d’ISORE est restauré par JF KLEIN. En 1871, les tuyaux de façade sont remplacés par J. VERGAET. En 1915, PROPER supprime les jeux de Mixture, Cymbale, Tierce et Clairon. En 1923, DEKKER place aux emplacements libres une Viola 8’, une Voix céleste 8’ et un Violine 4’. En 1929, les catholiques sont à nouveau de retour dans l’église. La séparation entre la nef et chœur est abattue. En 1936, la maison VERMEULEN entreprend la restauration du grand-orgue en démantelant l’ancien orgue de 1775 et en réutilisant une partie du matériel sonore. VERMEULEN a remplacé le sommier par un sommier CAVAILLE COLL de l’orgue du Palais de Volksvlijt d’Amsterdam. VERMEULEN place l’orgue dans le transept nord, sans buffet, et avec une traction électropneumatique. L’ancien buffet et la console, vides, sont conservés à leur ancienne place. En 1971,  la maison FLENTROP entame une restauration complète de l’instrument, sous la supervision de Hans van der HARST. L’instrument retrouve son buffet historique ainsi que ses anciens sommiers restaurés. Le sommier CAVAILLE-COLL retrouve l’orgue CAVAILLE du Concertgebouw d’Haarlem. Tout le matériel sonore récupérable (des deux orgues) est restauré. L’instrument est agrandi d’un Positif et d’une pédale indépendante (avec un pédalier neuf, l’ancien étant conservé pieusement..) Les claviers sont étendus à 51 notes. Le résultat de cette restauration est tout simplement remarquable. Les nombreux concerts qui s’y succèdent en sont le meilleur témoignage. En 1989, FLENTROP a réalisé quelques corrections de l’intonation et modifié la Régale 16’ du Positif en 8’. Autres caractéristiques : 31 jeux - 2 claviers manuels de 51 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P Diapason : La = 415 Hz Tempérament égal modifié