Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 18/07/2014    L’orgue Schramm (1749) de l’église du château de Hubertusburg (Wermsdorf) (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Saxe Ville : Hubertusburg (Wermsdorf) Local : Schlosskirche Eglise du château Facteur : Schramm Année : 1749 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Le château d’Hubertusburg est situé sur la commune de Wermsdorf en Saxe, dans le district de Leipzig. Cet imposant château fut construit entre 1721 et 1752 comme pavillon de chasse pour l’électeur de Saxe et Roi de Pologne, August III. La chapelle fut construite quant à elle en 1741 dans le style rococo. August s’étant converti au catholicisme en accédant au trône de Pologne, la paroisse protestante de Wermsdorf fut donnée au culte catholique en 1710. L’église du château est restée depuis lors catholique. A noter l’imposante peinture du plafond de Giovanni Battista GRONE, représentant la légende de St Hubert. En 1945, l’église servit de mess pour les officiers russes…La vie paroissiale put reprendre plus normalement après la chute du mur et un contrat passé entre le Vatican et l’Etat libre de Saxe en 1966 permit la prise en charge par les autorités de l’Etat de la totalité de la restauration de la chapelle. L’orgue qui se trouve au dessus du choeur, a été construit en 1749 par Tobias SCHRAMM de Dresde, facteur qui avait étudié et travaillé avec Gottfried SILBERMANN. Il est placé en tribune au-dessus de l’autel, tribune étroite qu’il se partage avec les loges royales. Certaines sources indiquent que l’orgue aurait été construit au début des années 1740 et placé temporairement dans la « Hofkirche » de Dresde, dans l’attente de la construction du grand orgue de SILBERMANN. Cependant rien n’atteste véritablement cette hypothèse. Cet instrument a été régulièrement entretenu et était toujours jouable après la seconde guerre mondiale. Malheureusement, l’occupation soviétique faillit être fatale à cet orgue de grande valeur historique. Beaucoup de matériel sonore a alors disparu. En 2001, lors de la restauration de la chapelle, l’état de Saxe a financé la restauration complète de l’orgue et a confié le travail à la maison EULE de Bautzen (Saxe). Il restait suffisamment de matériel sonore dans chaque registre pour qu’une reconstruction à l’identique puisse être réalisée. Les tuyaux métalliques ont été fabriqués à la main, en alliage plomb-étain, et les tuyaux en bois ont été faits en bois d’épicéa. Le buffet, largement épargné, a été restauré avec ses couleurs originales. L’harmonisation a été réalisée au diapason original de 415 Hz avec un tempérament inégal Silbermann-Sorge. L’orgue ainsi restauré a retrouvé ses sonorités d’origine, avec un rendu clair et très puissant pour un instrument de 10 jeux seulement, se caractérisant par un plenum équilibré, typique du style de SILBERMANN. Autres caractéristiques : 10 jeux - 1 clavier manuel de 51 notes et pédalier 25 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Diapason : La = 415 Hz Tempérament inégal Silbermann modifié