Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 25/09/2016 L’orgue Gonzalez (1978) de l’église Sainte Catherine de Honfleur (14).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Basse-Normandie Départ. : Calvados Ville : Honfleur Local : Eglise Ste Catherine Facteur : Gonzalez Année : 1978
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
S’il est une église originale, c’est bien cette église Ste Catherine de Honfleur. Elle a été construite dans la seconde moitié du 15ème siècle par des charpentiers de marine, « les maîtres de hache », en remplacement d’un précédent édifice détruit par les anglais pendant la guerre de Cent ans. Il s’agit d’une église entièrement en bois, la plus grande de ce genre en France, avec un clocher séparé. La première nef, au Nord, fut édifiée à partir de 1460, sur le modèle d’une halle avec l’aspect d’une coque renversée. Le clocher fut construit à l’écart, au-dessus de la maison du sonneur… La paroisse prenant de l’importance, la seconde nef au Sud avec un deuxième chœur et une voûte de forme gothique, fut construite à partir de 1497. Les deux nefs furent rallongées de deux travées. Pourquoi cette construction en bois ? Sans doute parce que la paroisse n’avait que peu de moyens, et qu’il y avait la forêt de Touques toute proche. Les chênes de grande longueur devaient manquer car les piliers n’ont pas tous la même longueur et qu’ils reposent sur des soubassements en pierre de hauteurs différentes. L’édifice est recouvert de bardeaux en bois de châtaigner. L’église a été classée aux Monuments Historiques en 1875. Le porche occidental en bois de style néo-normand a été construit en 1929. A noter le lutrin en bronze du 15ème siècle. Le buffet de l’orgue situé en tribune de la nef nord a été construit en 1770 par le facteur Jean-Baptiste Nicolas LEFEBVRE de Rouen (Seine-Maritime), pour l’église Saint-Vincent de Rouen. Il fut transféré dans l’église Ste Catherine, sans doute après la révolution. L’instrument avait à l’origine 38 jeux sur quatre claviers et pédalier. En 1843, la maison DAUBLAINE-CALLINET de Paris restaure l’orgue. En 1888, l’instrument fut reconstruit par Charles MUTIN de Paris dans un style symphonique. En 1951, Victor GONZALEZ de Châtillon-sous-Bagneux (Hauts-de-Seine) effectue un relevage et des modifications d’esthétique, redonnant à l’orgue un style plus néo-classique. En 1978, la maison S.A GONZALEZ de Rambervillers (Vosges), dirigée par Georges DANION, a effectué une restauration complète de l’orgue. La mécanique et les sommiers ont été reconstruits. La traction mécanique des jeux a été complétée d’un tirage électromécanique et d’un combinateur électronique. La tuyauterie restante du 18ème siècle a été restaurée, les apports romantiques du 19ème préservés mais la disposition a été complétée de plein-jeux et mutations et de nouvelles anches. En 1987, le facteur Jean-François DUPONT de Douvres-la-Délivrande (Calvados) a modifié la disposition sonore, améliorant l’adaptation de l’instrument à l’acoustique particulière de l’édifice.
Autres caractéristiques : 32 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et électromécanique des jeux Accouplements : I/II - III/II - III/I Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur électronique 16x10 Diapason : La = 440 Hz - Tempérament égal