Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 24/06/2010  L’orgue Compenius (1610) du Château de Frederiksborg  Hillerød (Danemark). Orgues en France et dans le monde. Pays : Danemark Région :  Hovedstaden Ville : Hillerød Local : Fredriksborg Slotskirke Facteur : Compenius Année : 1610 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Le château de FREDERIKSBORG, sur la commune d'Hillerod,  a été construit entre 1560 et 1630. Il est ainsi nommé en l'honneur de Frédéric II. C'est le plus grand palais de Scandinavie. Cet instrument historique et exceptionnel est l'œuvre de Esaias COMPENIUS, en 1610 pour le château de Hessen à Wolfenbüttel. L'orgue fut donné à Christian IV pour  le château de Frederiksborg en 1617. COMPENIUS, facteur allemand, avait conçu l'instrument avec les conseils de son ami Michael PRAETORIUS. Il vint lui-même l'installer au château. Il mourut d'ailleurs la même année et se trouve enterré à Hillerod. Le buffet est l'œuvre d'Herman VAN DE VELDE. Entre autres particularités, tous les tuyaux qui composent l’orgue sont en bois, il y en a 1001. Les tirants de jeux sont en argent massif. La soufflerie est actionnée avec des cordes. En 1791, l’orgue fut transféré du château de Frederiksborg à l'église de Frederiksberg, dans Copenhague. Ce déménagement a sauvé l'instrument de la destruction : en effet, le 17 décembre 1859, le château fut détruit par un gigantesque incendie. Après la reconstruction du château, l'orgue de COMPENIUS fut ramené à l'endroit même où il se trouvait en 1617. C'est là que les visiteurs du château peuvent aujourd'hui l'admirer et l'écouter. Car il s'agit d'une œuvre d'art qui mêle la mécanique, l'acoustique, l'ébénisterie, la sculpture et la musique dans un ensemble sublime. L'instrument a été restauré en 1981 par le facteur FROBENIUS et en 1988 par Mads KJERSGAARD en collaboration avec la maison allemande Jürgen AHREND. La sonorité de l’instrument est exceptionnelle, surtout si l’on considère que l’ensemble du matériel sonore est d’origine et intact… Autres caractéristiques : 27 jeux - 2 claviers manuels de 45 notes et pédalier 24 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Sommiers à gravures Accouplement : II/I Tempérament mésotonique Cornemuse, timbales Carol Williams Ton Koopman joue Sweelink