Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 27/06/2016 Mise à jour le 11/09/2017 L’orgue Verschneider (1830) de l’église Ste Croix de Henridorff (57).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Lorraine Départ. : Moselle Ville : Henridorff Local : Eglise Ste Croix Facteur : Verschneider / Blési Année : 1830 / 1899
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
L’église paroissiale Sainte-Croix a été construite en 1883, sur les ruines d’une précédente église détruite par un incendie en 1882. L’édifice en pierres de taille (grès des Vosges) a une nef unique terminée par un chœur semi-hexagonal. La tribune en bois située en fond de nef, au-dessus du portail d’entrée, est soutenue par six piliers en bois. L’orgue situé sur cette tribune a été construit en 1830 pour l’église de Rohrbach-Lès-Bitche (Moselle) par Jean-Frédéric VERSCHNEIDER (l’ainé) de Puttelange (Moselle). L’instrument avait une vingtaine de jeux sur deux claviers et pédalier. En 1877, les fils VERSCHNEIDER ont restauré l’orgue et apporté des modifications : décalage du Salicional 4’ du Positif en Gambe 8’, Remplacement d’une Flûte 4’ et du Nazard par un Keraulophone 8’ et une Voix Céleste 8’ au grand-orgue, remplacement de la Trompette du grand-orgue par une neuve et remplacement de la Flûte 4’ de pédale par un Violoncelle 8’. En 1899 il fut transféré à Rohrbach par les facteurs BARTHOLOMAEI & BLESI de Château-Salins (Moselle). A cette occasion l’instrument fut agrandi d’une division de Récit expressif, avec une console neuve et la pédale portée de 12 à 27 notes. Quelques modifications de la disposition furent apportées : transfert de la Voix Céleste de 1877 au Récit et placement d’un Nazard à la place de la Voix Céleste, le remplacement du Bourdon 8’ et du dessus de Flûte 8’ du grand-orgue par une Flûte harmonique 8’. Fort heureusement la plupart du matériel sonore des VERSCHNEIDER était conservée. En 1917, les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les allemands. En 1930 ils furent remplacés par des tuyaux en zinc par le facteur Henri VONDRASEK de Sarre-Union (Bas-Rhin). En 1953, la soufflerie a été remplacée par la maison HAERPFER-ERMAN de Boulay. En 1986, l’instrument a fait l’objet d’un relevage effectué par le facteur Yves KOENIG de Sarre-Union. Le buffet a été classé aux Monuments Historiques. En 1993, la partie instrumentale de l’orgue a été classée aux Monuments Historiques. Cette même année a été créée l’Association des Amis de l’Orgue, avec pour vocation de restaurer et de promouvoir ce très bel instrument historique. De 2002 à 2007, l’orgue a été entièrement démonté et restauré dans les ateliers du facteur Nicolas TOUSSAINT de Nantes (Manufacture Bretonne d’Orgues), sous la supervision de Mr Christian LUTZ, technicien-conseil des Monuments Historiques. Ce travail a permis de restaurer l’ensemble de la mécanique, des sommiers et de la tuyauterie, en préservant les apports de 1899. Le jeu de Violoncelle 8’ de la pédale est neuf. L’inauguration a eu lieu en octobre 2007 avec un récital de François MENISSIER, titulaire du grand-orgue CLICQUOT de St Nicolas-des-Champs à Paris. Il faut noter que la presque intégralité du matériel de VERSCHNEIDER est encore présente, ce qui est remarquable. Seul l’orgue de Bischtroff-sur-Sarre à Sarrewerden (Bas-Rhin) a également conservé du matériel original de VERSCHNEIDER. Il faut donc saluer l’action de l’Association des Amis de l’Orgue et de la Commune qui ont su remettre en valeur un patrimoine historique de premier ordre.
Photo : N. Toussaint Photo : N. Toussaint Photo : N. Toussaint
Autres caractéristiques : 27 jeux - 3 claviers manuels de 54 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I à masselottes -  III/I à balanciers