Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 14/04/2014 L’orgue Silbermann (1728) de l’église paroissiale de Helbigsdorf (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Saxe Ville : Helbigsdorf (Mulda) Local : Dorfkirche Eglise paroissiale Facteur : Silbermann G. Année : 1728 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Cette église remonte à une chapelle construite au 14ème ou 15ème siècle dans le style gothique tardif. La paroisse passa au culte protestant en 1539. En 1576, l’édifice fut agrandi dans sa partie orientale. En 1726 et 1727, une nouvelle extension fut réalisée vers l’est avec la construction d’un nouveau chœur et la reconstruction de la nef dans le style baroque, avec sa galerie périphérique dont la tribune de l’orgue. Particularité intéressante, cet agrandissement fut réalisé sur les plans de l’architecte Elias LINDNER, qui était également l’organiste de la cathédrale de Freiberg. L’édifice a également été restauré en 1909 et plus récemment de 1988 à 1991. A noter la chaire du 17ème siècle, richement décorée et sculptée ainsi que les peintures de la voûte qui datent de 1748. Le contrat pour un orgue neuf fut passé avec Gottfried SILBERMANN de Freiberg en mai 1726. L’instrument fut achevé en novembre 1728. Il avait 17 jeux sur deux claviers et pédalier. C’est le plus petit des instruments à deux claviers de SILBERMANN. En 1750, des infiltrations d’eau dues à la lutte contre l’incendie de bâtiments attenants, ont endommagé l’instrument. SILBERMANN fit une estimation des dégâts mais faute de moyens financiers les réparations ne purent être faites. En 1802, le facteur Johann Christian GÜNTHER de Lichtenwald (Bade-Wurtemberg), a effectué les réparations et modifié le tempérament inégal en tempérament égal. En 1912, le facteur Alfred SCHMEISSER de Rochlitz (Saxe) a effectué un nettoyage de l’orgue. En 1935, la maison JEHMLICH de Dresde a effectué des travaux de nettoyage et d’entretien, ainsi qu’une révision de la mécanique et des soufflets. En 1994, JEHMLICH a effectué une première restauration de l’orgue, dans le sens d’un retour à la disposition originale. En 1998 et 1999, le facteur Wilhelm RÜHLE de Moritzburg (Saxe) a complété les travaux de 1994 et rétabli le tempérament SILBERMANN-SORGE. Cet instrument historique, resté quasiment intact, a gardé tout son charme. Autres caractéristiques : 17 jeux - 2 claviers manuels de 48 notes et pédalier 24 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I à tiroir Tirasse : I/P permanente Diapason : La = 468 Hz Tempérament inégal Silbermann-Sorge Voir la page des orgues de G. Silbermann