Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 21/02/2009 Mise à jour le 26/11/2013  L’orgue Kuhn (1998) de l’église Ste Jean de Hambourg-Altona (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Hamburg Ville : Hamburg - Altona Local : Eglise St Jean St Johannis Kirche Facteur : Kuhn Année : 1998 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Cette grande église a été érigée entre 1868 et 1873 par le jeune architecte Johannes OTZEN, dans le style néo-gothique d’Allemagne du Nord, en briques. Sa flèche de 80m était le point de repère de la ville d’Altona, alors indépendante et en pleine expansion, symbole de l’influence de l’église et de l’état prussien. Cette église connut sa période sombre dans les années 1930/1940, puisqu’elle servit de lieu de réunion des chrétiens fidèles au Reich. Les réaménagements d’après guerre ont eu pour but d’effacer cette période et de donner à l’église St Jean un caractère plus ouvert. Un incendie criminel à l’été 1994 a causé d’importants dommages à l’édifice. Une restauration d’envergure a redonné tout son lustre à cet imposant édifice. L’ouverture de l’église au monde extérieur se traduit par les nombreux spectacles, concerts, expositions et récitals qui y sont organisés, en plus des services liturgiques. En 1873, le facteur Wilhelm SAUER de Frankfort sur l’Oder (Brandebourg), a construit pour la nouvelle église un grand-orgue romantique de 40 jeux, sur trois claviers et pédalier, avec des sommiers à cônes mais une transmission mécanique. En 1905, SAUER a transformé la transmission en pneumatique et rajouté deux jeux. En juillet 1943, l’église et l’orgue furent endommagés par les bombardements de l’opération « Gomorrhe ». L’orgue fut démonté et stocké dans un local extérieur. En 1952, la maison Von BECKERATH de Hambourg a reconstruit l’instrument en y rajoutant un positif de dos. En 1966, BECKERATH a effectué une nouvelle reconstruction de l’orgue, cette fois plus radicale, avec une tuyauterie en grande partie neuve. L’orgue avait alors 52 jeux sur quatre claviers et pédalier. En 1994, cet orgue a été détruit dans l’incendie criminel cité plus haut. En 1997, le facteur suisse KUHN de Männedorf a été chargé de réaliser un nouvel instrument. Le choix s’est porté sur un orgue de type romantique français dans le style de CAVAILLE-COLL, rompant ainsi avec la tradition des orgues de Hambourg. Ce grand-orgue de 47 jeux dispose d’un magnifique buffet dont la façade moderne ne comprend que de grands tuyaux de 16 et 8 pieds. L’instrument a été inauguré le 1er novembre 1998. Autres caractéristiques : 47 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Traction mécanique des claviers et électromécanique des jeux Accouplements : II/I, III/I (16,8’), III/II Tirasses : I/P, II/P, III/P (8,4') Combinateur de 256 combinaisons