Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 08/12/2013 L’orgue Von Beckerath (1965) de l’église du Rédempteur de Hambourg-Farmsen (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Hamburg Ville : Hamburg - Farmsen-Berne Local : Eglise du Rédempteur Erlöserkirche Facteur : Von Beckerath Année : 1965 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Cette église est l’une des constructions les plus remarquables de l’après guerre à Hambourg. Elle l’œuvre de l’architecte Kurt SCHWARZE entre 1957 et 1960. La nef est composée de deux coques imbriquées paraboliques en aluminium et béton. Elle semble s’appuyer sur les vitraux latéraux qui diffusent une lumière indirecte très colorée. Le campanile de 37 m de haut est séparé du bâtiment principal et est surmonté d’une croix métallique de 4m. En 1995, l’église a été restaurée et la nef repeinte. Le premier orgue commandé en 1961 ne fut installé qu’en 1967. Il était l’œuvre de la maison Friedrich EULER d’Hofgeismar (Hesse) et avait 24 jeux sur 2 claviers et pédalier, avec une transmission mécanique des claviers et électromécanique des jeux. L’entretien de l’orgue a été assuré par la maison BECKER de Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg). Mais rapidement les défauts de construction de cet instrument n’ont plus permis de le maintenir en état de jouer. En 1989, la décision a été prise de le remplacer. En 1995, la maison Rudolf BECKERATH de Hambourg a fourni l’orgue actuel, de style classique avec 18 jeux sur 2 claviers. La transmission des claviers est mécanique et celle des jeux est électromécanique et est dotée d’un combinateur de 64 combinaisons. Autres caractéristiques : 18 jeux - 2 claviers manuels de 56 notes et pédalier 32 notes Transmission mécanique des claviers et électromécanique des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P Combinateur 64 combinaisons