Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 21/02/2009 Mise à jour le 30/12/2013 L’orgue Busch (1745) de l’église Christianskirche de       Hambourg-Ottensen  (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Hamburg Ville : Hamburg - Ottensen Local : Christianskirche Facteur : Busch Année : 1745 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. L’église a été construite entre 1735 et 1738 par l’architecte Otto Johann MÜLLER, à l’emplacement d’une précédente église datant de 1548. Le nom de la nouvelle église fait référence à Christian VI, roi du Danemark et de Norvège depuis 1730. Seule la base du clocher de l’ancien édifice fut intégrée au nouveau bâtiment. En 1938, le clocher a été doté d’un carillon de 42 cloches fondues à Altona. Au début de la guerre, le mobilier le plus précieux de l’église, dont son orgue, fut démonté et stocké à l’abri. Et ce fut une heureuse initiative, car l’édifice a été très sérieusement endommagé par les bombardements de 1943. La restauration de l’église a été effectuée entre 1946 et 1952. L’ancienne église possédait un orgue dès le 16ème siècle. Cet instrument fut reconstruit et agrandi par le facteur Gottfried FRITZSCHE d’Ottensen. En 1744 et 1745, le facteur Johann Dietrich BUSCH d’Itzehoer, élève  d’Arp SCHNITGER, a construit l’instrument dont on admire aujourd’hui le buffet. BUSCH a utilisé une grande partie de l’ancien matériel sonore de FRITZSCHE. En 1883, la maison MARCUSSEN d’Aabenraa (Danemark) a restauré et « romantisé » l’instrument. De 1925 à 1929, l’orgue a été de nouveau modifié, cette fois dans le style néobaroque de la « réforme de l’orgue » par la maison KEMPER de Lübeck, sous les conseils de Hans Henny JAHNN. Au début des années 1950, l’orgue qui avait été démonté pendant la guerre, a été reconstruit par le facteur Rudolf Von BECKERATH de Hambourg. En 1984, l’orgue a fait l’objet d’une nouvelle restauration par BECKERATH. En 2003, la maison PASCHEN de Kiel a effectué une restauration majeure et exemplaire de l’orgue. Le buffet a été entièrement restauré. La mécanique a été en partie reconstruite, de même que la console. La disposition et l’harmonisation ont été rétablies au plus près du style baroque original. 80% de la tuyauterie est d’origine. Autres caractéristiques : 36 jeux - 3 claviers manuels de 54 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et électromécanique des jeux Accouplements: I/II - III/II Tirasses : II/P - III/P (4,8') Combinateur électrique