Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 12/07/2017 Orgue Beuchet (1978) de l'abbatiale Notre-Dame de Guîtres (33).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Aquitaine Départ. : Gironde Ville : Guîtres Local : Abbatiale  Notre-Dame Facteur : Beuchet-Debierre Année : 1978
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France région Retour France région
Cette ancienne abbatiale est tout ce qui reste de l’abbaye bénédictine de Guîtres fondée à la fin du 11ème siècle. La construction de l’abbatiale, débutée sans doute vers 1060, durera jusqu’au 15ème siècle. L’abbaye a été détruite en 1774 et seule son abbatiale a été préservée. Il s’agit donc d’un édifice roman de grandes dimensions. Deux travées et les voûtes d’ogive de la nef ont été construites au 13ème siècle et la charpente tout à fait remarquable, en forme de coque de vaisseau retournée, date du 15ème siècle. L’ensemble se compose d’une nef avec deux bas-côtés, d’un transept et d’une abside semi-circulaire qui abrite le chœur et son déambulatoire. La très belle façade de style saintongeais date du 13ème siècle. Les parties les plus anciennes se retrouvent dans l’abside et le transept nord, avec son portail de style saintongeais remarquable. Un clocher fut élevé en 1619 au- dessus du carré du transept mais dut être abattu en 1819. Des travaux de restauration ont été réalisés au 19ème siècle. Les vitraux ont été placés entre 1864 et 1873, à l’exception du vitrail de l’absidiole centrale du déambulatoire qui date de 1966. Le clocher qui coiffe le transept nord est récent puisqu’il a été érigé en 1950. Le chœur et son déambulatoire ont été restaurés entre 1960 et 1965. L’abbatiale est classée aux Monuments Historiques depuis 1901. L’abbatiale possédait un petit orgue construit par le facteur bordelais Gaston MAILLE en 1888. Il avait 6 jeux sur un clavier et se trouvait situé à l’emplacement de l’orgue actuel, dans la première travée de la nef, à la hauteur du transept nord. En 1973, grâce à l’action du curé de l’époque et à l’Association des Amis de l’Abbatiale, le projet d’un orgue neuf de style baroque français a vu le jour. L’instrument a été construit entre 1975 et 1978 par la maison BEUCHET-DEBIERRE, dont ce fut la dernière réalisation. D’ailleurs le style de l’orgue tranche avec la production habituelle de cette maison. Son style est inspiré de l’orgue classique français, tel que défini par Dom BEDOS. Les anches empruntent à la facture CLIQUOT, sans entailles, et les tuyaux à bouche sont coupés au ton. L’instrument a été harmonisé par Paul Manuel. L’instrument a la particularité de posséder un bas de buffet classique avec une console en fenêtre centrale mais il ne possède pas de haut de buffet avant, avec comme souvent chez BEUCHET une façade de tuyaux. L’orgue a été inauguré en avril 1978 par Philippe Lefebvre (Notre-Dame de Paris). En 1986, le facteur Yves SEVERE du Mans (Sarthe) a placé les jeux réservés de Clairon 4’ au G.O et de Voix Humaine 8’ au Récit. Cette deuxième tranche marquant l’achèvement de l’orgue a été inaugurée par un récital de Jean Guillou. En 2000, les facteurs PELLERIN & UYS alors installés à Poyartin (Landes) ont restauré et réharmonisé le Plein-Jeu du G.O, sur les conseils de Michel Chapuis. Depuis 2006, l’instrument est entretenu par le facteur nantais Bernard HURVY. L’orgue bénéficie d’une réputation tout à fait méritée et est le support de nombreux concerts et récitals.
Autres caractéristiques : 27 jeux - 2 claviers manuels de 56 notes et pédalier 32 notes Transmission mécanique des claviers et électrique des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P Appel Sesquialtera Récit Appel Anches : I - II - P Plenum - Tutti
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany