Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 02/01/2008 Mise à jour le 16/09/2014 L’orgue Dallam (1677) de l’église St Miliau de Guimiliau (29). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Bretagne Départ. : 29 Ville : Guimiliau Local : Eglise St Miliau Facteur : Dallam Année : 1677 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos L’église St Miliau érigée entre 1530 et 1550 est l’élément central de l’un des plus beaux « enclos paroissiaux » de Basse-Bretagne, dans le pays du Léon. Cet enclos complété au 17ème siècle (ossuaire, arc de triomphe, calvaire) témoigne de l’opulence des paroisses de la région, opulence résultant de la culture et du commerce international du lin et du chanvre. L’orgue situé en tribune ouest est l’œuvre du facteur Thomas DALLAM en 1677. Le buffet et la balustrade de tribune remarquables en chêne sculpté ont été réalisés par les sculpteurs LERREL de Landivisiau (29). Thomas DALLAM était le fils de Robert DALLAM, venu d’Angleterre en 1642. Alors que Robert retourna dans son pays natal en 1660, Thomas s’établit définitivement en Bretagne où il mourut (à Guimiliau) en 1705. L’importance de l’instrument (32 jeux) pourrait laisser penser qu’il était destiné à une église plus grande. Ou alors ne s’agissait-il que de la volonté de la paroisse de posséder un orgue plus important que ses voisins… Dans les années 1830, l’organiste (et ancien corsaire !...) François-Yves LE ROUX de Guimiliau a réalisé des travaux de réparation et d’entretien. En 1850, un certain LOISELOT effectue également des réparations. Puis l’instrument, joué par les descendants de LE ROUX, se dégrade et devient muet en 1909. Le buffet et la tribune sont classés aux Monuments Historiques en 1906. En 1939, le facteur Paul-Marie KOENIG de Caen (Calvados) entreprit des travaux de rénovation. Ceux-ci s’avérèrent beaucoup plus dommageables que bénéfiques pour ce précieux instrument qui redevint très rapidement injouable. En 1980, la partie instrumentale de l’orgue a été classée aux Monuments Historiques, permettant ainsi sa préservation et une éventuelle restauration ultérieure. De 1986 à 1988, le facteur Gérald GUILLEMIN de Malaucène (Vaucluse) a été chargé d’une restauration de l’orgue. Le matériel d’origine a été restauré (le buffet, 35% de la tuyauterie, les sommiers de grand-orgue et de Positif ainsi qu’une partie de la mécanique de tirage des jeux et des claviers). Le reste de l’instrument a été reconstruit sur le modèle de la facture de DALLAM et la disposition originale a été reconstituée. GUILLEMIN a effectué une reconstruction historique remarquable qui depuis lors comble de satisfaction autant son titulaire Michel Cocheril que tous les auditeurs de passage. Autres caractéristiques : 28 jeux - 3 claviers manuels et pédalier à la française Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II à tiroir Tremblant doux dans le vent et tremblant fort Rossignol Diapason : La = 415 Hz Tempérament mésotonique modifié à 6 tierces pures (Lambert Chaumont)
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany