Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                                 Historique            Photos

Grenoble  (38)

Abbatiale St André

Anneessens, 1898


Composition :

Grand Orgue  Positif expressif  Récit expressif  Pédale 
56 notes 56 notes 56 notes 32 notes
       
Montre 16' Quintaton 16' Diapason 8' Soubasse 16'
Bourdon 16' Bourdon 8' Gambe 8' Contrebasse 16'
Montre 8' Salicional 8' Voix Céleste 8' Flûte basse 8'
Bourdon 8' Flûte 4' Flûte d'orchestre 8' Bombarde 16'
Violon 8' Nasard 2'2/3 Flûte d'écho 4' Trompette 8'
Flûte 8' Flageolet 2' Plein Jeu III Clairon 4' 
Prestant 4' Tierce 1'3/5 Trompette 8'  
Doublette 2' Piccolo Clairon 4'  
Cornet II-V Cromorne  Basson Hautbois 8'  
Plein Jeu IV   Voix Humaine 8'   
Bombarde 16'      
Trompette 8'    
Clairon 4'     

Autres caractéristiques :
38 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 32 notes
Accouplements en 16', 8', 4'
Tirasses en 8' et 4'
Appel d'anches pour chaque clavier
Tutti anches
Suppression claviers et pédale
Grand Orgue en 4'
Positif et Récit en 16' et 4'
Trémolo Récit


Haut de page


Historique :



La collégiale de St André a possédé des orgues dès le XIIIème siècle.

1701
Construction de la tribune et du buffet de l'orgue actuel.

1748
Samson Sherrer effectue quelques travaux sur l'orgue.

1850
Jules Berlioz, cousin du compositeur et facteur amateur, effectue des réparations.

1870
Goll, facteur d'orgues à Grenoble, fait quelques travaux sur l'instrument.

1884
Les entreprises Merklin font quelques réparations; cependant, l'état de l'orgue empire.

1898
Le facteur d'orgues Charles Anneessens reconstruit l'instrument sur deux claviers et un pédalier. La transmission est pneumatique tubulaire, système breveté de la maison Anneessens.

1935
Les établissements Michel Merklin & Khun effectuent quelques petites modifications, la Clarinette du Grand Orgue est remplacée par un vrai Cromorne, qui est actuellement au Positif. Ces travaux sont inaugurés par Marcel Dupré en 1936.

1943
Les établissements Ruche modifient plus profondément l'orgue. La transmission devient électro-pneumatique, la console est remplacée. Un clavier de Positif est ajouté, les sommiers sont placés de chaque côté du buffet. Les travaux sont inaugurés en 1946 par Gaston Litaize. Ruche a utilisé quelques jeux du Récit pour les placer au positif

2000-
Actuellement, l'orgue est entretenu par Michel Jurine, facteur d'orgues établi dans la région lyonnaise, qui a effectué plusieurs relevages (transmission électro-pneumatique, soufflets, membranes ...). Les titulaires de l'instrument sont aujourd'hui Félicien Wolff et Thibaut Duret.


Haut de page


Photos :
 
Grenoble St André


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays