Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 13/12/2007   Mise à jour le 21/07/2018 Orgue Hulenkampf  (1716) de la cathédrale Ste Marie  de Faro (Portugal)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Portugal Région :  Algarve Ville : Faro Local : Sé catedral Facteur : Hulenkampf Année : 1716
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Portugal Retour Portugal
Photos
Autres caractéristiques : 22 jeux - 2 claviers manuels et pédalier 1ère Octave courte - Claviers divisés à : c'/c#' Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasse : I/P permanente Rossignol - Tambour 2 notes Diapason : La = 426 Hz - Tempérament inégal Kellner
L’église dédiée à Sainte-Marie a été construite dans le style gothique entre 1251 et 1271, peu après la reconquête de la région par les catholiques. L’édifice a été agrandi en 1321 et modifié au cours du 15ème siècle. Il comporte une nef et deux collatéraux, un transept et un chœur avec un chevet plat. Le chœur est entouré de deux chapelles latérales situées à l’extrémité des collatéraux. L’église a été élevée au rang de cathédrale en 1577 lors de la fondation du diocèse de Faro. En 1596, la ville et sa cathédrale furent saccagées par les troupes anglaises. Les autels et les plafonds en bois furent détruits. La cathédrale a été ensuite reconstruite et les arcs gothiques de la nef ont été remplacés par des colonnes toscanes. Les chapelles gothiques du transept furent préservées et restaurées et le chœur a été reconstruit vers 1640. Le magnifique retable de style maniériste date de cette époque. Les chapelles qui entourent le chœur furent également reconstruites au 17ème siècle. D’autres travaux d’embellissement ont été réalisés au cours du 17ème et du 18ème siècle, notamment après les dégâts causés par le terrible tremblement de terre de 1755. La tour, le portail principal et les chapelles du transept datent de la première construction. A noter la chapelle Notre-Dame des Plaisirs qui est un véritable joyau de l’art baroque. Cet instrument historique a été construit - vraisemblablement - en 1716 par Johann Heinrich HULENKAMPF, dont le nom portugais était João HENRIQUES. Ce facteur qui était un ancien ouvrier du célèbre facteur allemand Arp SCHNITGER, s’était installé à Lisbonne en 1701 pour mettre en service deux orgues de 12 jeux expédiés par Arp SCHNITGER. Cette hypothèse repose sur un document qui aurait été trouvé dans le buffet, contre la porte d’accès au grand-orgue. Toutefois la similitude de cet orgue avec celui de Mariana au Brésil, conduisent certains chercheurs à penser qu’il pourrait bien s’agir du deuxième instrument expédié par SCHNITGER au Portugal en 1701…L’un de ces orgues se trouve au Monastère de Moreira à Maia (Portugal). L’instrument avait à l’origine, par son buffet et par sa disposition sonore, une conception totalement allemande. Il était placé dans la tribune en fond de nef, face au chœur. L’orgue et sa tribune furent endommagés pendant le séisme de 1722 L’instrument fut alors démonté et replacé sur la tribune latérale où il se trouve aujourd’hui. La décoration de style chinois du buffet et ses sculptures datent de 1752 et sont l’œuvre de Francisco CORREIA DA SILVA. L’orgue fut de nouveau endommagé lors du grand séisme de 1755. Il fut réparé et modifié par le facteur Pasquale Gaetano OLDOVINI en 1767. Ce facteur originaire de Gênes (Italie) l’a agrandi et lui a donné des caractéristiques tonales plus proches du style italo-portugais, tout en conservant le matériel sonore d’origine. Plusieurs jeux ont été rajoutés : Octave 4’, Quinta Decima, Decima Setima, Mixture II, Voix Humaine 8’, un dessus de Cornet et un dessus de Clairon et enfin une basse de Trompette Royale 8’. Une pédale de neuf marches en tirasse du grand-orgue a été ajoutée. La Contrebasse 16’ de la pédale est constituée des tuyaux de 8’ de la façade, bouchés pour sonner en 16’. Au cours des 19ème et 20ème siècles, l’instrument fut réparé à plusieurs reprises et quelque peu modifié. En 1972 et 1973, la maison FLENTROP des Pays-Bas a restauré l’orgue dans sa disposition de 1767. En 2006, le facteur portugais Dinarte MACHADO a effectué un relevage de l’orgue, reconstruit les soufflets cunéiformes à l’arrière de la tribune, et procédé à une réharmonisation complète avec un tempérament inégal (Kellner).
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany