Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 08/03/2012          L’orgue Dallam (1680) de l’église St Guinal de Ergué-Gabéric (29) Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Bretagne Ville : Ergué-Gabéric (29) Local : Eglise St Guinal Facteur : Dallam Année : 1680 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Fredéric Munñoz Fredéric Munñoz Fredéric Munñoz  Improvisation 1  Improvisation 2  Improvisation 3 L’église St Guinal (Guénaël) date de la fin du 15ème siècle ou du début du 16ème. Elle possède un instrument historique particulièrement intéressant. Cet orgue a été construit en 1680 par Thomas DALLAM. Ce facteur était le fils de Robert DALLAM, célèbre facteur anglais exilé à Quimper en 1642 pendant la guerre civile et où il construisit notamment le grand-orgue de la Cathédrale. Robert retourna en Angleterre en 1660 avec le retour de la monarchie, mais Thomas s’installa dans le Finistère et mourut à Guimiliau en 1705. En 1845, un artisan du Morbihan, François BARDOUIL effectua des réparations après les dégâts causés à l’instrument par la chute du clocher en 1836. En 1902, des travaux furent effectués par le facteur WOLF, originaire de suisse et installé à Quimper. Malheureusement l’instrument s’est dégradé rapidement et est devenu muet, et ce pour plusieurs décennies… L’état quasi original de l’instrument méritait bien qu’il fut restauré. En 1980, une restauration a été effectuée par le facteur Jean RENAUD de Nantes, sous la supervision de Jean-Albert VILLARD. Les sommiers, la mécanique, la soufflerie, le buffet et la tribune ont été restaurés. La tuyauterie a également été restaurée et les tuyaux trop abimés ont été reconstruits au modèle des tuyaux existants. En 1990, le facteur Bernard HURVY de Nantes a réalisé une deuxième phase de restauration, portant essentiellement sur le matériel sonore et son harmonisation. La pression des vents a été abaissée et le diapason descendu à 387 Hz, soit un ton au-dessous du diapason normal, avec un tempérament inégal (A. Schlick modifié). L’instrument ainsi restauré a retrouvé une sonorité proche de ce qu’elle devait être au 17ème siècle. Cette sonorité ne peut qu’enchanter les spécialistes de la musique baroque, notamment française, de cette époque.   Sites à consulter :   Les orgues en Cornouaille  Les orgues du Finistère Autres caractéristiques : 11 jeux - 1 clavier manuel divisé de 48 notes (CD-c''') Transmission mécanique du clavier et des jeux Tremblant Diapason : La = 387 Hz Tempérament inégal ~ A. Schlick