Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 01/06/2008 Mise à jour le 16/11/2010 L’orgue Silbermann (1732) de l’église St Maurice d’ Ebersmunster (67). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Alsace Départ. : Bas-Rhin Ville : Ebersmunster Local : Eglise abbatiale St Maurice Facteur : Silbermann Année : 1732 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Cet instrument magnifique a été construit entre 1730 et 1732 par Andréas SILBERMANN, aidé de son fils Johan Andréas. C’est l’une des ses dernières réalisations et certainement l’un de ses chef-d’œuvre. Avec l’orgue de Marmoutier, cet instrument est l’un des seuls SILBERMANN quasiment intact et il a conservé l’intégralité de son matériel sonore original. SILBERMANN a conçu son instrument sur le modèle de l’orgue THIERRY de St Germain-des-Prés à Paris à la construction duquel il avait participé. C’est ainsi qu’il a été réalisé avec cinq tourelles au grand-orgue et trois au Positif de dos. En 1782, Johann Josias SILBERMANN, le petit-fils d’Andréas, répara la soufflerie et remplaça le pédalier. En 1812, Joseph BERGÄNTZEL a effectué un relevage. En 1857, Martin WETZEL a remplacé les quatre soufflets par trois soufflets neufs, actionnés au pied, et a ajouté la Bombarde 16’ de la pédale. En 1921, un relevage est effectué par Théophile RINCKENBACH. En 1939, l'orgue a été restauré par Edmond-Alexandre ROETHINGER, sans grandes modifications sinon un pédalier neuf, des pavillons neufs à la Bombarde 16’. Entre 1997 et 1999, ce vénérable instrument a été minutieusement restauré avec grand respect historique et sensibilité par les facteurs alsaciens Gaston KERN, Yves KOENIG and Richard DOTT. La partie instrumentale a été classée « monument historique » le 24 septembre 1971 alors que le buffet l'a été le 6 décembre 1972. A quelques détails près, la composition d'Ebersmunster est la même que celle de Marmoutier mais les tailles d'Ebersmunster sont plus larges, conférant à l'orgue une sonorité plus flûtée, plus ronde, moins brillante. Grâce à ces témoins irremplaçables du début - Marmoutier - et de l'aboutissement - Ebersmunster - d'une carrière, on peut suivre l'évolution d'Andreas SILBERMANN. Autres caractéristiques : 29 jeux - 3 claviers manuels et pédalier Traction mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II à tiroir Tremblant doux agissant sur les 3 claviers Diapason : La = 390 Hz - Tempérament inégal Sommiers à gravures, en chêne