Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 22/10/2011     L’orgue Walcker (1916) de la Grande Eglise St Martin de Doesburg (Hollande) Orgues en France et dans le monde. Pays : Hollande Région :  Gueldre Ville : Doesburg Local : Grote Kerk (Martinikerk) Facteur : Walcker Année : 1916 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer La Grande Eglise qui date du 14ème et du 15ème siècle a possédé un orgue dès 1558, construit par Hans GRAUROCK de Zutphen. Cet orgue fut remplacé en 1605 par un instrument neuf de douze jeux construit par Jan MORLET Fils d’Arnhem. Cet orgue est resté jusqu’en 1840 dans la Grande Eglise, date à laquelle il a été vendu à l’église luthérienne de Doesburg. Il a sans doute été détruit en 1845, lorsque NABER a construit un orgue neuf dans cette église luthérienne. En 1828, la maison E. Van GELDER & Fils d’Amsterdam a construit un grand-orgue de 26 jeux, restauré et agrandi par Lorenz SCHWARTZE en 1854 et détruit avec le clocher en avril 1945 sous les bombardements. Le très grand orgue actuel a été construit entre 1914 et 1916 par la maison allemande WALCKER de Ludwigsburg pour l’église « Nieuwe Zuiderkerk » de Rotterdam. Cette réalisation a été faite grâce à la générosité d’Hendrik BÖS qui en a supervisé la construction. L’idée était de créer un grand instrument témoin pour l’avenir des dernières avancées techniques en matière de facture d’orgue moderne et utilisant les meilleures techniques et les meilleurs matériaux, sans restriction de budget… C’est le même Hendrik BÖS qui, deux ans plus tôt, avait permis la réalisation de l’orgue WALCKER de Wildervank, et c’est donc ce constructeur allemand qui fut à nouveau retenu. L’orgue avait 66 jeux sur quatre claviers avec transmission pneumatique. Le quatrième clavier d’écho était situé au-dessus de la voute et était relié à la nef par un canal de 21 mètres de long…Le style de l’instrument est basé à la fois sur le style romantique allemand et sur les nouvelles conceptions de l’orgue moderne d’Albert SCHWEITZER et d’Emile RUPP. La façade a été conçue par l’architecte Tjeerd KUIPERS, comme à Wildervank. La pédale contient une partie expressive avec des transmissions des divisions II, III et IV. Après deux ans de travaux, l’orgue fut inauguré en mars 1916. Entre 1964 et 1967, l’instrument a fait l’objet d’une grande restauration par la maison FONTEIJN & GAAL d’Amsterdam. La transmission a été modifiée en électro-pneumatique. En 1968, après la fermeture de l’église, le grand-orgue à été vendu à l’église St Martin de Doesburg. De 1969 à 1972, la maison Jos VERMEULEN d’Alkmaar a assuré le démontage et la reconstruction de l’orgue. La division d’Echo a été placée au-dessus du buffet principal. La console est placée dans la voute du portail, sous l’orgue. L’orgue a été remis en service en août 1972. Il faut noter que ce grand-orgue est l’un des derniers témoins encore intacts de la facture WALCKER de cette époque. A noter également que tous les tuyaux de métal sont en alliage et qu’il n’y a aucun tuyau en zinc… L’instrument a été classé aux Monuments Historiques en 1991. En 1999, la maison FLENTROP de Zaandam a entièrement restauré la magnifique console. En 2003, FLENTROP a effectué un relevage de l’orgue, suivi en 2004 d’une réharmonisation de quelques jeux. Autres caractéristiques : 66 jeux - 4 claviers manuels de 61 notes et pédalier 30 notes Transmission électro-pneumatique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - III/I - IV/I - III/II - IV/III Tirasses : I/P - II/P - III/P - IV/P Accouplements et tirasses en 16' et 4' Accouplement de la pédale sur chaque clavier Crescendo général (16,8,4') Combinaisons fixes + 4 combinaisons libres Appel des anches et des mixtures Wim Stroman joue Liszt Jan Hoppezak Prelude et Fugue B.A.C.H Improvisation Improvisation Voir le très beau site de l’église Voir l’orgue de choeur FLENTROP de 1953.