Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 04/02/2010  L’orgue Bätz (1762) de l’église luthérienne de La Haye (Hollande).  Orgues en France et dans le monde. Pays : Hollande Région :  Hollande - Méridionale Ville : Den Haag (La Haye) Local : Evangelisch Lutherse Kerk Facteur : Bätz Année : 1762 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Sander Marion Arjan Huizer Arjan Huizer Improvisation Improvisation Improvisation L’église possédait depuis 1648 un orgue construit par SCHONAT. L’instrument fut agrandi par Appolonius BOSCH en 1668. En 1723, le facteur GARRELS agrandit l’instrument, refait et décore le buffet. L’orgue a alors 14 jeux sur 2 claviers et pédale en tirasse. En 1753, Johann Heinrich Hartmann BÄTZ construisit un nouvel instrument de 23 jeux sur 2 claviers et pédalier dans le buffet de GARRELS. De 1758 à 1760, une nouvelle église fut bâtie pour remplacer l’ancienne. De 1760 à 1762, BÄTZ construit un nouvel instrument, l’actuel, avec 3 claviers et pédalier. Le buffet de GARRELS est conservé ainsi qu’une partie des sommiers et du matériel sonore précédent. L’orgue fut inauguré en septembre 1762. En 1824, Jonathan BÄTZ, le petit-fils du constructeur, a effectué des travaux : deux soufflets neufs ont été ajoutés, le Bourdon 16’ en métal a été remplacé par un nouveau en bois, le clavier du grand-orgue et son mécanisme ont été remplacés ainsi que le pédalier. L’instrument a été harmonisé au tempérament égal et un tremblant a été ajouté. En 1837, la maison BÄTZ a de nouveau effectué des travaux en modifiant la disposition (près d’un quart des jeux). En 1891, le successeur de BÄTZ, la maison WITTE a restauré l’orgue et a remplacé tous les tuyaux de la façade. En 1921, le facteur BIK a rajouté une division de récit à transmission pneumatique. Cette division installée sur un sommier à l’arrière du Positif était jouable du 3ème clavier et de la pédale. En 1948, BIK a installé une Sexquialter neuve au Positif de Dos sur un emplacement laissé vacant en 1837. Le Positif intérieur a été agrandi avec un Octave 4’ et un Scherp III placés sur banc au-dessus du sommier et le Salicional 4’ de 1837 a été remplacé par un Nasard 3’. En 1970 et 1971, DE KOFF a effectué une restauration , sans toucher à la disposition. En 1995, la maison FLENTROP a restauré le Positif de Dos. Le Sexquialter de BIK a été remplacé par un nouveau, fabriqué sur les modèles de BÄTZ. En 2006 et 2007, FLENTROP a effectué une nouvelle restauration complète de l’orgue, sous la supervision de J.A JONGEPIER. Au Positif de dos, les jeux d’Octave 4’, Nasard 3’ et Sherp de BIK ont été enlevés. Un Nasard 2 2/3’ a été fabriqué sur les modèles de BÄTZ. L’Octave 4’ a été placé au Positif de dos. Le récit a reçu un Basson-Hautbois de 8’. La transmission du récit a été remplacée par une transmission électromécanique. Cet orgue historique possède toujours quelques registres de SCHONAT et de GARRELS… Autres caractéristiques : 50 jeux - 3 claviers manuels de 49 notes et pédalier 25 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Tranmsission électrique du Récit Accouplements : I/II - III/II Tirasse : II/P Combinaison libre au Récit Transposeur Récit  Feike Asma   Psaume 77