Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 14/06/2018   Orgue Grenzing (2009) de l’église Ste Marie de Deba (Espagne)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Espagne Région :  Pays-Basque Ville : Deba Local : Iglesia de Santa Maria Facteur : Grenzing Année : 2009
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Espagne Retour Espagne
Photos
Autres caractéristiques : 36 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - III/I (16,8') Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur électronique Tambour/timbales - Cornemuse - Grelots - Coucou - Etoiles de clochettes Diapason : La = 440 Hz - Tempérament : Grenzing/Boyer
L’église Sainte Marie de Deva a été construite au 15ème siècle, à l’emplacement de l’ancienne église du 14ème siècle. Elle doit ses dimensions imposantes à la richesse du port de Deba à cette époque. La construction a débuté vers le milieu du 15ème siècle avec la réalisation de la nef, de la façade occidentale et de la tour porche. Les chapelles latérales ont été construites à la fin du 15ème et début du 16ème siècle. Le splendide portail gothique est sans doute l’œuvre de Juan Acha vers 1460/1480. La décoration polychrome du portail date de 1682. Le cloitre qui jouxte l’église sur son flac sud a été construit entre 1500 et 1547. Entre 1575 et 1629, l’édifice a été agrandi en style renaissance côté chœur avec la construction d’un nouveau chevet plat. L’église se compose de trois grandes nefs séparées par des colonnes puissantes qui supportent les nervures des voûtes, de six chapelles latérales entre les contreforts et d’un chœur avec chevet plat. Les décorations baroques très riches de l’intérieur contrastent avec le style très austère de l’extérieur. Le retable du chœur a été exécuté par Pedro de Aloiti et Miguel de Brevilla entre 1663 et 1671. Les retables latéraux sont l’œuvre de Pedro de Aloiti et de Matheo de Azpiazu entre 1683 et 1686. Quant à la sacristie, elle fut ajoutée en 1714 et son mobilier, chef-d’œuvre du rococo dans cette région, est l’œuvre de Francisco de Ibero vers 1770. L’église a été classée aux Monuments Historiques en 1931. L’église a certainement possédé plusieurs instruments depuis sa construction mais les ressources documentaires à ce sujet semblent disparues. Il est fait mention d’un premier orgue en 1797 sans doute construit par José Manuel BETOLAZA de Burgos (Castille-et-Léon) puis d’un instrument plus récent constuit en 1922 par la manufacture ELEIZGARAY et Cie d’Azpeitia (Pays-Basque). Dans les années 2000, le projet d’un nouvel instrument moderne mais respectueux de la facture ibérique baroque et de l’architecture de l’édifice a vu le jour. Le projet a été porté et réalisé en 2008 et 2009 par la maison de Gerhard GRENZING d’El Papiol (Barcelone). GRENZING a réalisé un magnifique buffet contemporain mais inspiré des lignes du retable gothique de la chapelle de St Antoine. La position de l’orgue sur le côté de la tribune centrale et placé parallèlement à la nef le rend très discret sur le plan visuel. Sur le plan sonore, le facteur a réalisé un instrument basé sur les jeux de l’orgue baroque ibérique du 18ème siècle. La richesse de ses jeux (fonds – nasardos – anches), la précision de sa mécanique et ses multiples combinaisons permettent l’interprétation d’un large répertoire. A noter que la division de Récit expressif n’est nullement romantique. Cet instrument a été inauguré en août 2009. Il est aujourd’hui l’un des plus exceptionnels de la région.
Photo : JM Azcona
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany