Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 29/05/2018   Orgue Orden (1770) de la cathédrale N.D de Grâce  de Cuenca (Esp.)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Espagne Région :  Castille-La-Manche Ville : Cuenca Local : Catedral de Santa-Maria (Orgue de l’Epître) Facteur : De la Orden Année : 1770
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Espagne Retour Espagne
Photos
Autres caractéristiques : 41 jeux - 2 claviers manuels de 51 notes et pédalier 12 marches (C-b) Transmission mécanique des claviers et des jeux Claviers divisés c'/c#' Genouillère droite pour accoupler Pos Int (I) + Pos dos (I) Diapason : La = 415 Hz Tempérament mésotonique modifié
La construction de la cathédrale a été ordonnée par le roi Alfonso VIII et son épouse Aliénor d’Angleterre, juste après que la ville ait été reconquise aux arabes. En 1196, l’abside était achevée et la cathédrale consacrée à Saint Julien. Elle sera consacrée à Notre-Dame-de-la-Grâce en 1208. Les premiers constructeurs venaient de France et on reconnait l’influence des premières cathédrales gothiques françaises. En 1257, la structure était achevée et le palais épiscopal construit. L’édifice de style gothique français se composait alors d’une nef à trois vaisseaux, d’un large transept et d’un grand chœur entouré de cinq absides. La nef s’élève sur trois niveaux avec un triforium et des ouvertures supérieures circulaires (oculi). Les voûtes de la nef sont sexpartites, ce qui explique leur soutien par des piliers élancés alternant avec des piliers plus massifs. La croisée du transept est couverte d’une voûte octopartite sur laquelle s’élève la tour de l’Ange, carrée à sa base et octogonale ensuite, même si son aspect extérieur est carré. En 1448, le chœur a été reconstruit avec son double déambulatoire. Au 16ème et 17ème siècle, ont été construits le cloître et plusieurs chapelles en même temps qu’étaient réaménagés l’extérieur et la façade de l’édifice. Au 18ème siècle, le chœur actuel a été déplacé comme souvent en Espagne au centre de la nef et réaménagé dans le style néo-classique. L’ancien chœur gothique se trouve dans la collégiale de Belmonte (Province de Cuenca). Le chœur est fermé par une grille ancienne, œuvre de Hernando de Arenas (de Cuenca) en 1577. En 1902, la tour Giraldo s’est effondrée, détruisant une grande partie de la façade. L’architecte Vicente Lamperez a été chargé de la reconstruction des tours et de la façade dans un style néo- gothique, s’inspirant de la façade de la cathédrale de Reims (France). La cathédrale possédait un grand orgue dans l’ancien chœur construit par Domingo MENDOZA de Lerín (Navarra) en 1695 et qui fut détruit lors d’un incendie en 1767. La construction de deux orgues neufs dans les galeries latérales surplombant le nouveau chœur fut confiée au facteur Julian de la ORDEN, originaire de Barchín del Hoyo (Province de Cuenca). Les deux buffets sont l’œuvre de José Martín de Aldehuela. Ces deux artistes se retrouveront dix ans plus tard pour réaliser leur chef d’œuvre à la cathédrale de Malaga (Andalousie). L’orgue de l’Epître (à droite en regardant l’abside) a été construit entre 1768 et 1770. Il comporte trois divisions avec 41 jeux sur deux claviers manuels et pédalier. Sur les 3.277 tuyaux, 2.355 sont encore d’origine. Une intervention dans les années 1800 a modifié la façade arrière. Cet orgue a subi en 1849 une restauration de la part du facteur Manuel CISNEROS de Guadalajara (Castille-La-Manche), restauration que l’on pourrait qualifier de malheureuse. La disposition a été modifiée, certains jeux ont été remplacés. La façade arrière a été de nouveau modifiée avec une nouvelle chamade et une nouvelle Montre 8’. La soufflerie a été déplacée et les tuyaux de Contras 16’ et 8’ de pédale ont été déplacés à l’extérieur du buffet. En 1949, les soufflets ont été restaurés et une soufflerie électrique a été ajoutée. En 2002, une étude très approfondie a été menée en vue d’aboutir à une restauration des deux orgues dans leur état d’origine. En 2006, la première restauration concernant cet orgue de l’Epître a été effectuée par la maison des frères DESMOTTES de Landete (Province de Cuenca). L’instrument a été entièrement démonté et toutes les pièces inventoriées. Le buffet a été entièrement restauré et la façade arrière reconstruite comme à l’origine. La mécanique a été restaurée et les pièces manquantes fabriquées au modèle de l’orgue de l’église paroissiale de Villar de Cañas (Cuenca), construit par De La ORDEN en 1760. La soufflerie à trois grands soufflets cunéiformes a été restaurée. Cette soufflerie fonctionne soit manuellement soit avec une soufflerie électrique neuve. Les claviers ont été reconstruits au modèle de ceux de l’église de Villar de Cañas (Cuenca), (ORDEN 1760). Les sommiers ont été méticuleusement restaurés. La tuyauterie existante a été restaurée et la tuyauterie manquante reconstruite à partir de l’analyse précise de la tuyauterie d’origine. L’orgue a été harmonisé sur place. Le facteur a rétabli le diapason d’origine à 415 Hz avec un tempérament mésotonique à 1/8 comma. Frédéric DESMOTTES a publié un recueil très détaillé sur l’imposant travail réalisé sur les deux orgues :
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany