Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 21/09/2012   L’orgue Sitarski (1761) de la Basilique St Florian de Cracovie - Kleparz (Pol).  Orgues en France et dans le monde. Pays : Pologne Région :  Petite Pologne Ville : Cracovie - (Kraków-Kleparz) Local : Basilique St Florian Bazylika św. Floriana Facteur : Sitarski Année : 1761 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Cette église baroque a été érigée entre 1657 et 1688 à l’emplacement de l’ancienne église gothique du 14ème siècle détruite lors de l’invasion suédoise en 1656 et qui remplaçait elle-même la première église consacrée à St Florian datant du 13ème siècle. A noter que St Florian (de Lorsch) est le saint patron de la Pologne. La triple nef rappelle l’ancienne église gothique et la façade à deux tours est quant à elle typiquement baroque. L’église fut très endommagée par l’incendie du quartier de Kleparz en 1755 puis reconstruite et restaurée entre 1755 et 1779. L’église a été élevée au rang de basilique mineure en 1999. La première mention d’un orgue remonte à 1538, dans l’ancienne église gothique. En 1732, la nouvelle église a acquis l’orgue de l’église jésuite Ste Barbara de Cracovie. L’instrument a été transféré par Kasimierz SITARSKI, sur une tribune neuve. Malheureusement, cet orgue devait disparaitre dans l’incendie de 1755. Le nouvel orgue dont on peut admirer aujourd’hui le buffet, a été construit entre 1756 et 1761. On ne connait pas avec certitude son concepteur, mais bien des éléments laissent à penser qu’il doit s’agir de Józef  SITARSKI. Il s’agissait d’un instrument avec un seul clavier et sans doute un pédalier. En 1871 et 1872, l’orgue a été restauré par Anton SAPALSKI. En 1907, le facteur Aleksander ZEBROWSKI a reconstruit l’orgue, y ajoutant un deuxième clavier romantique et portant ainsi la disposition à 19 jeux, toujours avec une traction mécanique. La tribune a été agrandie. En 1925, Rudolf HAASE de Lwow a effectué une nouvelle restauration. De 1961 à 1963, la maison Waclaw BIERNACKI de Cracovie a effectué des travaux importants, modifiant la disposition et transformant la traction en électromécanique. Une nouvelle console détachée a été construite. Les tuyaux de façade ont reçu une couche de peinture aluminium. Une partie du matériel sonore historique a pu être sauvé et stocké grâce à l’intervention de Bronislaw RUTKOWSKI. Cette restauration de BIERNAKI, très justement contestée, était en plus de piètre qualité technique. En 1998, une restauration majeure a été confiée au facteur Jacek SIEDLAR de Cracovie. Le matériel sonore a été entièrement restauré ou reconstruit au modèle de la facture originale. La transmission mécanique et les sommiers ont été reconstruits, ainsi que la console en fenêtre latérale. Il s’agit ici d’une magnifique restauration historique qu’il convient de saluer. Autres caractéristiques : 23 jeux - 2 claviers manuels de 54 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P