Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                              Historique           Photos

Clermont Ferrand (63)

Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption
Grand Orgue

Merklin, 1877


Composition :

I. Positif II. Grand-Orgue III. Récit expressif Pédale
       
Bourdon 16' Montre 16' Bourdon 16' Contrebasse 16'
Principal 8' Bourdon 16' Diapason 8' Soubasse 16'
Bourdon 8' Montre 8' Bourdon 8' Flûte 8'
Montre 4' Bourdon 8' Viole de gambe 8' Bourdon 8'
Nazard 2 2/3' Flûte harmonique 8' Voix céleste (TC) 4' Flûte 4'
Doublette 2' Prestant 4' Principal 4' Bombarde 16'
Tierce 1 3/5' Doublette 2' Flûte d'écho 4' Trompette 8'
Larigot 1 1/3' Piccolo 1' Flageolet 2' Clairon 4'
Plein-Jeu IV Fourmiture-Cymbale IV Cornet V  
Cromorne 8' Fourniture progressive II-V Fourniture IV  
Clairon 4' Grand Cornet V Trompette harmonique 8'  
  Bombarde 16' Basson-Hautbois 8'  
  Trompette 8' Voix humaine 8'  
  Clairon 4' Soprano harmonique 4'  

Autres caractéristiques :
47 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes
Accouplements : POS/GO 8,4; REC/GO 16,8; REC/POS
Tirasses : GO/PED, POS/PED, REC/PED
Appels : Anches : GO, POS, REC, PED - Tutti
Tremolo
Pédale d'expression : REC

Haut de page


Historique :



Au XIXe siècle, plusieurs projets de restauration de l'orgue sont proposés par les facteurs Garnier, Verany et Callinet. C'est finalement le devis du facteur Ducroquet (successeur de la maison Daublaine-Callinet) qui est retenu en 1847.
Les travaux de construction d’un orgue entièrement neuf (38 jeux sur 3 claviers et pédalier avec récit de 42 notes) s'échelonnent de 1848 à 1850.
Tous les jeux sont refaits à neuf : Appel Anches GO, Tirasse I, Accouplement II/I en 8' et 16', Accouplement III/I, Appel GO, Expression Récit, Tremblant, machine Barker, soufflerie à double pression (100 mm pour tous les jeux sauf 150 mm pour la Trompette du Récit).
Le buffet ancien de l'orgue, jugé à la fois d'un "mauvais style" et incapable d'accueillir une Montre de 16', est remplacé par un buffet provisoire en sapin. L'ancien buffet ne fera pas l'objet des réparations prévues et les restes seront vendus et dispersés après 1850.
L'instrument est installé au fond de la nef sur une tribune provisoire de la cathédrale alors inachevée.

Vers la fin de 1873, les travaux d’agrandissement entrepris par Viollet-Le-Duc étant presque terminés, on abattit le mur qui séparait la partie ancienne de l’église des nouvelles travées et démonter l’orgue qui y était adossé.

En 1874, la construction d’un instrument plus grand est alors décidée et confiée à Joseph Merklin.

Après trois ans de travail, l’orgue monumental sort des ateliers du facteur lyonnais qui l'installe dans un tout nouveau buffet de style gothique, dessiné par Anatole de Beaudot, successeur de Viollet-le-Duc, de quelque douze mètres de haut, parfaitement intégré au nouvel aspect de l’édifice.
Le facteur réutilise 26 des jeux de Ducroquet et porte l’instrument à 41 jeux répartis sur trois claviers manuels de 54 notes et un pédalier de 27 notes, pour un total de 2 562 tuyaux. Le rapport de la commission d’expertise publié après l’installation, rapporte que « le nouvel orgue de Clermont-Ferrand peut facilement prétendre à la plus haute perfection que la facture moderne ait atteinte jusqu’à ce jour ».
L’inauguration de l’orgue a lieu le 26 mai 1877. Edmond Lemaigre en devient le premier organiste titulaire. Il aura pour successeur Aloÿs Claussmann qui remplira cette fonction de 1888 à 1926.

En 1912, l’orgue est équipé d’un moteur électrique.

En 1935, les facteurs Charles Michel Merklin et Carl Théodore Kuhn apporte de profondes modifications sonores alors que les l'étendue des claviers est portée à 56 notes.
L'instrument est inauguré par Charles Tournemire. Ces mêmes facteurs procèdent, en 1962, à l’électrification des claviers et à quelques aménagements.
En 1979, le facteur par Jean David, de Mogneneins, effectue un relevage de l'instrument et, le 2 juillet 1979, la partie instrumentale de l'instrument est classée par la Commission des Monuments Historiques.



Haut de page


Photos :

Clermont Ferrand GO Cathédrale

Clermont Ferrand GO Cathédrale


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays