Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 10/09/2017 L’orgue Blumenroeder (2016) de l’église du Sacré-Coeur de Charolles (71).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Bourgogne Départ. : Saône-et-Loire Ville : Charolles Local : Eglise du Sacré-Coeur Facteur : Blumenroeder Année : 2016
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
Autres caractéristiques : 27 jeux - 4 claviers manuels et pédalier Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II à tiroirs Tirasses : I/P - II/P Tremblant doux général Diapason : La = 415 Hz - Tempérament mésotonique modifié
Il existait à cet emplacement une ancienne église dédiée à Saint-Nizier dès le 12ème siècle. L’édifice fut remplacé plus tard par une église gothique, érigée en collégiale en 1524 par l’abbaye de Cluny. L’église actuelle dédiée au Sacré-Cœur a été construite dans le style néo-roman entre 1863 et 1867 par l’architecte départemental Berthier. L’église est inhabituellement tournée vers l’ouest. Elle se compose d’une grande nef de cinq travées à trois étages, d’un transept et d’une abside semi-circulaire avec un déambulatoire et trois absidioles. Les collatéraux sont surmontés d’un triforium et les baies vitrées se situent à l’étage supérieur. La façade à l’est comporte un portail principal entouré de deux portails secondaires, ouvrant sur les bas-côtés. La tour carrée au centre de la façade se compose de trois étages surmontant la façade et d’une flèche élancée. L’église a bénéficié dans les années 2010 d’une importante restauration qui met en valeur la qualité des matériaux de construction. L’ancienne église possédait un orgue qui fut remonté dans la nouvelle en 1867. On n’en connait pas l’origine. Peu entretenu, l’instrument a été démantelé en 1924. L’Association des Amis de l’Orgue, fondée en 2003 mettra 10 ans pour faire aboutir son projet de construction d’un grand-orgue, digne de cette grande église. En 2013, le marché public est attribué au facteur Quentin BLUMENROEDER de Haguenau (Bas-Rhin), dont ce sera la plus grande réalisation et le chef-d’œuvre depuis la création de sa Manufacture en 1998. La construction a duré de 2014 à 2016. La disposition a été suggérée par François MENISSIER, titulaire de l’orgue Clicquot de l’église St Nicolas des Champs de Paris. Cette disposition peu commune de style « franco-flamande » est inspirée du répertoire de Titelouze, compositeur français du 17ème siècle. L’orgue est accordé au La 415 Hz avec un tempérament mésotonique modifié, proche de celui utilisé par SILBERMANN. Le sommier de Positif comporte 57 notes (Do-sol#5) pour pouvoir faire entendre le sol juste à 440 Hz. Plusieurs jeux parlent lorsque le tirant du jeu suivant dont ils sont l’un des rangs est tiré à mi-course (Voir tableau de composition). L’orgue est placé dans le transept sud, dans la chapelle de la Vierge. Le magnifique buffet de style classique laisse clairement apparaitre les différents plans sonores de l’orgue. La console est en fenêtre centrale. Les sculptures ont été réalisées par le sculpteur Marc Frohn. Ce magnifique instrument, résultat de plus de 10 années d’efforts constants et passionnés, a été inauguré en juillet 2016 par un récital de François MENISSIER. Merci à Jean-Alain Ripoche pour sa précieuse communication. Voir le site du facteur Blumenroeder. Voir le blog de l’association. Voir le reportage passionnant en quatre épisodes de France3 Bourgogne.
Photo : C. Finot Photo : J.P Lerch Photo : Media 71 Photo : JSL
(1) : à mi-course du tirant de Cymbale -- (2) : à mi-course du tirant de Fourniture -- (3) : à mi-course du tirant de Bourdon/Prestant (4) : à mi-course du tirant de Cornet III -- (5) : 1er rang Cornet - Permanent - (6) : à mi-course du tirant de Cornet IV