Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 02/11/2008 Mise à jour le 13/09/2010 L’orgue Rinckenbach (1928) de l”église St Etienne de Cernay (67). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Alsace Départ. : Haut-Rhin Ville : Cernay Local : Eglise St Etienne Facteur : Rinckenbach Année : 1928 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos La grande église St Etienne construite en 1891/1892 eut dès 1893 un grand-orgue de 30 jeux, œuvre de Martin RINCKENBACH. Malheureusement l’édifice et son orgue furent détruits lors de la première guerre mondiale. Dès la reconstruction de l’église achevée, un nouvel instrument fut construit en 1927/1928 par Joseph RINCKENBACH. L’orgue avait 39 jeux sur 2 claviers et pédalier avec traction pneumatique. Le buffet fut réalisé par la maison KLEM de Colmar. Le récit expressif de 17 jeux fut séparé peu de temps après en deux divisions (Positif et Récit expressifs). L’instrument de style symphonique disposait d’accouplements multiples et de 15 combinaisons fixes ainsi que d’un rouleau de crescendo. En 1946, la maison ROETHINGER effectue des travaux suite aux dommages de la guerre. Il modifie la disposition du Positif. Il remplace des jeux de fond par une Tierce, une Quinte conique, un Larigot et une Cymbale III. La traction est électrifiée. En 1980, Jean-Charles KOENIG de Sarre-Union effectue un relevage. Il place le Piccolo du grand-orgue au Positif et place un Plein-Jeu de 7 rangs au grand-orgue. Les différents ajouts ne s’harmonisaient guère avec la composition symphonique de RINCKENBACH. Aussi fut-il décidé de restaurer l’orgue dans le respect de son caractère original. En 1997 et 1998, Michel GAILLARD de la Manufacture AUBERTIN réalisa cette restauration majeure. Toute la mécanique, la tuyauterie, les sommiers, la soufflerie et la console ont été rénovés. Les jeux manquants ont été reconstruits : Basson 16’, Clairon harmonique 4’, Viole de Gambe 8’’ et Unda-Maris 8’. L’instrument de RINCKENBACH a été inauguré en septembre 1998 par Olivier LATRY. Autres caractéristiques : 39 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission électro-pneumatique des claviers et des jeux Copulas :II/I - III/I - III/II - Appel G.O Copulas : I/I 16' - II/I (16', 4') - III/I 4' - II/II (16') - III/II 4' - III/III 4' Tirasses : I/P - II/P - III/P (8', 4') 15 combinaisons ajustables ( 3x4 claviers + 3 générales) Crescendo Christophe DERYCKE JS Bach Toccata Ré m