Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 16/11/2007       Mise à jour le 30/04/2011     L’orgue De Joyeuse (1679) de la Basilique St Nazaire de Carcassonne (France). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Languedoc-Roussillon Ville : Carcassonne (11) Local : Basilique St Nazaire et St Cèze Facteur : De Joyeuse / J.P Cavaillé Année : 1679 / 1775 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Cette Basilique remarquable a vu sa construction commencer en 1096. Lors de la reconstruction dans le style gothique entre 1269 et 1330, la nef romane fut épargnée et parfaitement intégrée dans le nouvel édifice. La Basilique, qui était alors la cathédrale (jusqu’en 1803), a été dotée d’un premier orgue en 1637, un petit instrument construit par le facteur Crespin VERNIOLE, originaire de Poitiers. Il avait neuf jeux sur un clavier et pédalier. En 1679, Jean DE JOYEUSE, facteur originaire de Chémery-sur-Bar (Ardennes) et qui vient de s’installer à Carcassonne en 1677 où il a été nommé titulaire de l’orgue de VERNIOLE, agrandit son instrument avec un clavier de Positif et un clavier d’Echo et porte l’étendue de la pédale (en tirasse) de 12 à 25 notes. De JOYEUSE a utilisé le buffet de 1637. Entre 1772 et 1775, Jean-Pierre CAVAILLÉ, originaire de Gaillac et grand-père d’Aristide CAVAILLÉ-COLL, restaure et agrandit l’instrument. Il construit le Positif de dos et agrandit le buffet principal. L’instrument possède alors 32 jeux sur 3 claviers et pédale indépendante. Le matériel sonore de DE JOYEUSE est conservé. De 1900 à 1904, Michel ROGER, facteur originaire de Carcassonne et élève de Vincent CAVAILLÉ-COLL (le frère d’Aristide), modifie le caractère de l’orgue dans le style romantique, place une machine Barker mais heureusement conserve la quasi-totalité du matériel sonore existant (sans doute faute de crédits…). En 1962, l’association des Amis de l’orgue est créée et va œuvrer pour la restauration de l’instrument historique. Celui-ci est d’ailleurs classé en 1970. Grâce à l’impulsion de l’Association ainsi qu’aux subventions du Ministère de la Culture et de la Municipalité, le facteur franco-italien Barthélemy FORMENTELLI peut effectuer la restauration attendue. Celle-ci durera de 1982 à 1985. FORMENTELLI reconstitue l’orgue de De JOYEUSE et de CAVAILLÉ. L’instrument restauré compte maintenant 40 jeux répartis sur quatre claviers et pédalier à la française. Les tuyaux d’origine sont restaurés et les nouveaux jeux sont construits au modèle des jeux originaux. Grâce à ce minutieux et remarquable travail, l’orgue de la Basilique a retrouvé tout son caractère original, mettant particulièrement en valeur l’interprétation du répertoire français des 17ème et 18ème siècles. De nombreux concerts sont organisés et notamment les maintenant célèbres “Estivales d’Orgue” à l’initiative de l’Association. D’après les recherches de Jean-Louis BERGNES, titulaire de la Basilique et de la Cathédrale, Directeur artistique des Estivales D’Orgue. Autres caractéristiques : 40 jeux - 4 claviers manuels et pédalier à la française Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II à tiroir Tirasses : II/P - III/P Diapason : La = 415 Hz Tempérament mésotonique avec 4 tierces justes 2 tremblants                           Voir le site des Estivales d’Orgue de la Cité. Pastor de Lasala Pastor de Lasala joue G. Lasceux joue JS Bach