Orgues en France et dans le monde.

Retour Angleterre       Retour tous pays                                                         Historique             Photos

Cambridge    (GB)

Kings's College Chapel

Harris, 1687 - Hill, 1859 & 1889 - Harrison & Harrison, 1934


Composition :

I. Choeur expressif II. Grand-orgue III. Récit expressif  IV. Solo expressif  Pédale
         
Double Salicional (ext) 16' Double Open Diapason 16' Quintatön 16' Contra Viola 16' Double Open Wood (ext) 32'
Open Diapason 8' Open Diapason I 8' Open Diapason 8' Viole d'orchestre 8' Open Wood 16'
Claribel Flute 8' Open Diapason II 8' Violin Diapason 8' Viole octaviante 8' Open Diapason (GO) 16'
Salicional 8' Stopped Diapason 8' Voix céleste 8' Cornet de violes III Geigen 16'
Dulciana 8' Octave 4' Lieblich Gedeckt 8' Harmonic Flute 8' Bourdon 16'
Gemshorn 4' Principal 4' Echo Salicional 8' Concert Flute 4' Salicional 16'
Suabe Flute 4' Wald Flute 4' Vox Angelica (TC) 8' Cor anglais 16' Echo Violone (Solo) 16'
Nazard 2 2/3' Octave Quint 2 2/3' Principal 4' Clarinet 8' Violoncello (ext) 8'
Dulcet 2' Super Octave 2' Lieblich Flute 4' Orchestral Hautboy 8' Flute (ext) 8'
Tierce 1 3/5' Open Flute 2' Fifteenth 2' French Horn 8' Fifteenth 4'
Larigot 1 1/3' Mixture 1 1/3' IV Mixture 2 2/3' III Tuba 8' Rohr Flute 4'
Twenty-second 1' Sesquialtera 1 3/5' III Oboe 8'   Open Flute 2'
Contra Tromba (GO) 16' Contra Tromba 16' Double Trumpet 16'   Mixture 5 1/3' V
Tromba (GO) 8' Tromba 8' Trumpet 8' Tremulant  Double Ophicleide (ext) 32'
Corno di Bassetto 8' Octave Tromba 4' Clarion 4'   Ophicleide 16'
Octave Tromba (GO) 4'       Trombone (GO) 16'
        Double Trumpet (Réc) 16'
    Tremulant    Cor anglais (Solo) 8'
        Posaune (ext) 8'
        Tromba (GO) 8'
        Octave Tromba (GO) 4'
        Schalmei 4'

Autres caractéristiques :
79 jeux - 4 claviers manuels 61 notes et pédalier 32 notes
Traction mécanique
Accouplements : Réc/CH, SOLO/CH, CH/GO, Réc/GO, SOLO/GO, SOLO/Réc, GO/SOLO, Réc 16, 4; SOLO 16, 8 muet
Tirasses : CH/PED, GO/PED, Réc/PED, SOLO/PED
Système des combinaisons : GO 8, Réc 8, CH 8, SOLO 6, PED 8 - Généraux : 8
Appels par pistons : Ophicleide 32'; 32' muet - Annulateur général - Pédales d'expression : Réc, SOLO
Combinateur électronique (8 divisionnels et 32 mémoires générales)

Haut de page


Historique :


Il y eut un orgue dans la chapelle dès ses débuts car, selon les statuts originaux du collège élaborés en 1443, il devait y avoir un chapelain ou un commis laïc capable de jouer l'orgue de la chapelle. Les archives démontrent que des réparations furent effectuées sur les deux orgues installées dans la chapelle en 1450-1.

La première vraie mention d'un facteur d'orgues en ce qui concerne les orgues du collège remontent en 1508 quand Thomas Browne est payé pour fabriquer un nouvel orgue.

Quelques années après la visite de la reine Elizabeth en 1564, l'orgue fut démonté sur ordre des commissaires de la reine.

Il n'y eut point d'orgue dans la chapelle jusqu'à ce que Thomas Dallam construisit, sur les lieux, un tout nouvel instrument entre le 22 juin 1605 et le 7 août 1606.
Dallam harmonisa l'orgue en 1607 et, six ans plus tard, il revint, pour un période de huit semaines, avec le menuisier Andrew Chapman. Des réparations supplémentaires furent effectuées en 1617.

Robert Dallam répara l'orgue en 1635 puis en 1641 alors que l'orgue fut démonté afin de la sauver de la destruction.

Les offices chantés reprirent vers la fin de 1660 et c'est alors que Lancelor Pease fut chargé de construire un orgue à un clavier utilisant ce qui restait de l'orgue de Dallam pendant que John Adams, un menuisier, fut chargé de réparer le buffet. L'addition du deuxième clavier, qui était dans les plans des autorités et du facteur, serait installé dès que les fonds seraient disponibles; ce qui fut fait en 1673-4, alors Thomas Thamar fit pour le deuxième clavier ce que Pease avait fait pour le premier clavier.

Un nouvel orgue fut construit en 1686-7, au coût de 350 livres, par Renatus Harris.

Celui-ci ajouta trois nouveaux jeux en 1688, un jeu de trompette en 1695, et un jeu de diapason en 1710.

Une restauration fut exécutée partiellement par John Avery en 1803-5 mais elle fut complétée par Thomas Elliott de 1809 à 1810. L'instrument possédait 25 jeux et 34 rangs répartis sur 3 claviers manuels et un pédalier d'un octave.

En 1834, l'instrument fut amélioré par William Hill : modifications à la structure sonore, remplacement du pédalier d'Avery par un pédalier allemand, installation d'accouplements et de pédales de combinaisons.

En 1856, Hill ajouta un nouveau pédalier (29 notes) et des pédales de combinaisons.

Trois ans plus tard, en 1859, il procéda à la reconstruction complète de l'instrument avec de nouveaux sommiers pour les divisions du Great et du Swell, et de nouveaux claviers manuels de 56 notes. Un système hydraulique pour le vent fut aussi installé. Le vieux buffet ne fut pas modifié mais seulement agrandi du double quant à sa profondeur. Après ces travaux, l'instrument possédait 43 jeux et 48 rangs répartis sur 3 claviers manuels et un pédalier de 30 notes.

En 1876, Hill & Son nettoya et répara l'instrument tout en reconstruisant un nouveau système hydraulique pour le vent.

En 1888-9, Hill & Son procédèrent à la reconstruction complète de l'instrument alors qu'une traction tubulaire-pneumatique fut installée de même que l'ajout de la division du Solo. Une haute pression de vent fut installée aux anches de la division du Great et de la Pédale de même que pour les deux tubas de la division du Solo. Trois anciens jeux furent transférés à la division du Solo, un de chacun de trois claviers manuels, et dix-neuf nouveaux jeux furent ajoutés alors que huit ont été réharmonisés et incorporés au devis. L'instrument reconstruit (55 jeux et 60 rangs) fut inauguré le 8 février 1889 par G.C. Martin, organiste de la cathédrale St. Paul, de Londres.

Des interventions eurent lieu de la part de Hill & Son en 1911 et en 1917, en tant que Hill & Son and Norman & Beard. En 1911, les travaux consistèrent en un nettoyage complet, une réharmonisation des anches, le recuirage du réservoir du Swell, et un changement au sommier du Swell afin de permettre que les anches soit placées sous haute pression. Trois modifications importantes furent apportées au devis: au Great, un nouveau Open Diapason sous haute pression fut ajouté; au Solo, le Contra Tuba a été remplacé par un Contra Gamba 16'; et à la Pédale, un Violone en métal remplace le même jeu qui était de bois.

En 1917, les alimentateurs en haute pression de vent sont recuirés et aucune modification n'est apportée au devis. L'instrument possède 56 jeux, 60 rangs, 9 accouplements et 3172 tuyaux.

En 1934, l'instrument est agrandi et reconstruit dans sa forme actuelle par Harrison & Harrison tout en utilisant certains tuyaux de Hill qui sont réharmonisés. Le devis, élaboré en collaboration avec Bernard Ord (organiste de la chapelle de 1929 à 1957) incluait des mixtures séparées pour la division Choir, ce qui était tout à fait nouveau en Angleterre en ce temps-là.

Des modifications mineures sont apportées en 1950 alors que les jeux de Fifteenth et de Mixture sont ajoutés à la division de la Pédale.

En 1968, l'orgue a été révisé et cinq nouveaux jeux ont été ajoutés alors que quatre anciens jeux ont été déplacés.

D'autres travaux de restauration furent exécutés en 1992 alors que la console a été rénovée et que tout le système électrique a été modernisé.

Le buffet de l'orgue est l'un des plus anciens en Angleterre. Le buffet principal est probablement un vestige de l'orgue de Dallam (1605-6) alors que le petit buffet date d'environ 1661. Les tuyaux de façade était, à l'origine, colorés et à motifs; la dorure unie date du XVIIIe siècle.

En 1958, la profondeur du buffet principal a été doublée afin d'accommoder un orgue de plus grande taille et la console a été placée du côté nord, son endroit actuel.

Les modifications sonores apportées en 1963 par Hill, Norman & Beard ont, en général, conservé le caractère historique de l'instrument.

La firme N.P. Mander Ltd. a effecté la plus récente rénovation et, dans les termes du consultant, Nicholas Thistlethwaite, « l'intention a été de restaurer les mécanismes et la structure de l'orgue... et d'effectuer des modifications mineures à la structure sonore avec le seul but de consolider le caractère assigné par Hill à cet instrument.

L'orgue entier a retrouvé sa traction mécanique et le choeur d'anches de la division du Swell (proposé mais non installé par Hill en 1870) a finalement été complété ».

Aujourd'hui, les divisions du Great et du Swell ainsi que le Tuba occupe le buffet principal face à l'ouest; la division Choir est au niveau inférieur derrière le petit buffet; La division Solo est presque tous les jeux de la Pédale sont placés derrière un écran du côté sud.

Haut de page

Photos :

Cambridge King's College Chapel

Cambridge King's College Chapel                     

Cambridge King's College Chapel


Haut de page    Retour Angleterre    Retour tous pays