Orgues en France et dans le monde.

Retour Belgique       Retour tous pays                                                         Historique          Photos

Bruxelles  (Belgique)

Cathédrale St Michel et Ste Gudule

Grenzing, 2000


Composition :

I. Positif II. Grand-Orgue III. Récit expressif IV. Solo expressif  Pédale 
         
Bourdon 16' Montre 16' Salicional 8' Bourdon 8' Principal 16'
Montre 8' Montre 8' Gambe 8' Viola 8' Soubasse 16'
Quintadène 8' Flûte harmonique 8' Voix céleste 8' Voce umana 8' Grosse Quinte 10 2/5'
Prestant 4' Bourdon à cheminée 8' Cor de nuit 8' Prestant 4' Flûte 8'
Flûte à cheminée 4' Viole de gambe 8' Prestant 4' Flageolet 2' Basse 8'
Nazard 2 2/3' Prestant 4' Flûte octaviante 4' Larigot 1 1/3' Gros Nazard 5 1/3'
Doublette 2' Flûte conique 4' Nazard 2 2/3' Cornet V Prestant 4'
Tierce 1 3/5' Quinte 2 2/3' Quarte 2' Trompeta Batalla 8' Fourniture V
Larigot 1 1/3' Doublette 2' Sifflet 1' Bajoncillo-Trompeta Magna 4'-16' Contre-Posaune 32'
Mixture V-VI Mixture V Plein-Jeu IV-V Voix humaine 8' Posaune 16'
Trompette 8' Cymbale III-IV Tiercelette III Douçaine 8' Trompette 8'
Cromorne 8' Trompette 16' Basson 16' Tremblant  Clairon 4'
Tremblant    Trompette harmonique 8'    
    Hautbois 8'    
    Tremblant     

Autres caractéristiques :
61 jeux - 4 claviers manuels et pédalier - 4300 tuyaux
Traction mécanique des claviers - Traction électrique des jeux
Étendue des claviers manuels : 58 notes (C-a3)
Étendue du pédalier : 32 notes (C-g1)
Accouplements : GO/POS, REC/POS, REC/GO basse, REC/GO dessus, REC/GO 16, SOLO/GO
Tirasses : POS/PED, GO/PED, SOLO/PED, REC/PED basse, REC/PED dessus, REC/PED 4
5120 combinaisons avec séquenceur
2 Zimbelsterne

Haut de page



Historique :


Peu de choses sont connues concernant les orgues de la cathédrale avant le XVIe siècle.
Les archives indiquent en effet qu'en 1501, un petit orgue positif fut installé par Pauwel van der Goten.

Dès 1537, un nouvel instrument plus important fut installé. En 1706, Jean-Baptiste Forceville construit un premier orgue.

En 1714, il en construit un nouveau puisque le premier a été rejeté.

Pierre-Jean De Volder déplaça l'orgue vers le fond de la cathédrale en 1829 tout en procédant à quelques aménagements.
D'autres facteurs travaillèrent aussi à cet orgue: Hippolyte Loret (1838), Mathias Schmit (1852) et Salomon Van Bever (1856).

Finalement, en 1928, Louis Lemercinier reconstruisit l'instrument.

Cet instrument fut de moins en moins bien entretenu jusqu'à devenir totalement injouable. En 1989, il a été démonté de même que son jubé.

L'organiste de la cathédrale, Jozef Sluys, initia, en 1973 et en 1976, la construction de deux orgues de choeurs qui ont été réalisés par Patrick Collon.

C'est à l'issue d'un appel d'offres lancé auprès de cinq facteurs d'orgues sélectionnés comme faisant partie des meilleurs du mondes, que le projet de Gerhard Grenzing, associé à l'architecte anglais Simon Platt a été sélectionné: placé en nid d'hirondelle à la hauteur du triforium, dans les trois premières travées au nord de la nef, l'orgue bénéficie d'une dispersion idéale de ses sonorités.
Tandis que la tuyauterie de la pédale est logée dans des tours séparées du buffet principal, une portion de l'orgue est suspendue sous la tribune de l'orgue et du buffet principal afin d'utiliser l'espace disponible à l'intérieur de l'arche pour y accommoder un tel grand instrument. En effet, les divisions du Solo, surmontés de ceux du Grand-Orgue se trouvent au-dessus de l'organiste tandis que les divisons du Récit et du Récit expressif se trouvent en-dessous de lui.

Cette distribution a l'avantage de répartir le poids (20 tonnes) et de réduire au minimum la projection du buffet dans la nef.
Les tours de la pédale, à deux niveaux, utilise, de la même façon, l'espace disponible dans les arches. Séparées de presque quatre mètres (13 pieds) du buffet principal, elles ont des précédents médiévaux comme à Chartres et à Haarlem.

Cette interprétation moderne de l'audace médiévale utilise l'acier pour parvenir à créer une structure invisible supportée et attachée dans la triforium pour fins de stabilité.

À l'intérieur de l'orgue, cette structure est construite en module contenant chacune les éléments de l'instrument; ce système offre des avantages au niveau du transport et du montage de l'orgue sur la plancher de la cathédrale avant de le hisser à sa position finale.
Le buffet, discrètement polychromé, s'inspire des grands instruments du XVe siècle, placés eux aussi latéralement, en haut du mur de la nef ou du choeur, au niveau du triforium. Son langage architectural tend à concilier le craftmanship et la décoration traditionnels avec les formes modernes. Un léger fini est obtenu en combinant le bois naturel avec le polychrome et la dorure dans le but de l'enrichir principalement en ce qui concerne les claires-voies décoratives. Elles portent les couleurs que l'on retrouve dans la partie inférieure de la cathédrale jusqu'aux aires plus dénudées des voûtes. Les sommets angulés des tours sont contrebalancés au-dessous par des supports courbés et par les cul-de-lampes sous chaque élément suspendu. Ces derniers contiennent les mécanismes et un accès sous les sommiers tout en formant un élément décoratif pour terminer les dessous.

Le buffet central a une hauteur de 15,5 mètres (51 pieds) et est placé à 23 mètres (75 pieds) du plancher de la cathédrale. La largeur totale est de 14 mètres (46 pieds) alors que les trois éléments sont séparés l'un de l'autre par 3,7 mètres (12 pieds).

L'instrument a été inaugé durant un festival marquant la dédicace des orgues (du 29 septembre au 2 octobre 2000) pendant lequel Josef Sluys, (29 septembre), Jean Ferrard et Stanislas Deriemaeker (1er octobre), Xavier Deprez et Bernard Foccroulle (2 octobre) ont joué cet instrument .

Simon Platt et Jean Ferrand


Haut de page


Photos :

Bruxelles Cathédrale Orgue Grenzing

Bruxelles Cathédrale Orgue Grenzing

Bruxelles Cathédrale Orgue Grenzing

Bruxelles Cathédrale Orgue Grenzing

Bruxelles Cathédrale G.O                 Bruxelles Cathédrale G.O


Haut de page    Retour Belgique    Retour tous pays