Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 22/12/2012   L’orgue Pirchner (1980) de la Cathédrale de l’Assomption de Bressanone/Brixen (Cz) Orgues en France et dans le monde. Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique
Carte Photos Cliquer Disposition Pays : Italie Province :  Trentin-Haut-Adige Ville : Bressanone / Brixen Local : Cathédrale de l’Assomption Duomo di Bressanone / Brixner Dom Facteur : Pirchner Année : 1980 Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Heinrich Walder La cathédrale romane fut érigée en 1174 à la place d'une ancienne église du 10ème siècle détruite par un incendie. Elle se distingue par ses deux clochers et sa forme en croix latine avec trois nefs et trois absides. Au 15ème siècle une abside gothique fut rajoutée. L'édifice a été reconstruit en style baroque, dans sa forme actuelle, entre 1745 et 1754 et la voûte a été décorée de stucs à la fin du 19ème siècle. La présence d'un premier instrument est mentionnée en 1531, mais sans doute y en eut-il auparavant. Cet instrument est attribué à un facteur du nom de KASPAR et il était séparé en deux buffets, un grand-orgue et un positif, placés du côté sud du chœur. Entre 1620 et 1622 les deux instruments ont été restaurés et agrandis par le facteur allemand Andreas PUTZ de Passau (Bavière). En 1690 et 1691, le facteur Eugenio CASPARINI d'Etschtal (Val d'Adige) a construit un orgue neuf baroque. Ce facteur était d'origine allemande, de la famille des KASPAR. En 1756, après la reconstruction de la cathédrale, un grand-orgue neuf en tribune fut commandé au facteur allemand Augustin SIMNACHER d'Angelberg (Mindelheim – Bavière). Ce dernier étant décédé en 1757, les travaux furent achevés fin 1758 par son fils Joseph Antoni et par son gendre Alexandre HOLZHEY. Le buffet flamboyant dessiné par SIMNACHER est l'œuvre du charpentier de Bressanone Ferdinand SCHWABL. En 1898, un instrument neuf romantique à traction pneumatique fut construit dans le buffet de 1758 par la maison de Georg MAYER de Feldkirch (Près de Munich). En 1931, la maison DREHER & FLAMM de Salzbourg a reconstruit et agrandi cet orgue avec une transmission électro-pneumatique. Un petit orgue de chœur a été rajouté, couplé à la console du grand-orgue. L'ensemble représentait 60 jeux sur trois claviers et pédalier. Cet orgue a beaucoup souffert du système de chauffage et le fonctionnement de la transmission s'est considérablement altéré. En 1977, la construction d'un grand-orgue neuf, dans le buffet historique, a été décidée et confiée à la maison Johann PIRCHNER de Steinach am Brenner en Autriche. L'instrument a été achevé en octobre 1980. Il compte 47 jeux sur trois claviers et pédalier avec une transmission mécanique des claviers et des jeux. La disposition baroque reprend le schéma global de SIMNACHER et a été définie en collaboration avec Egon Krauss, Otto Rubatscher et Josef Knapp. Le buffet a été entièrement restauré dans sa forme originale. Le carillon a été restauré et replacé à sa place d'origine, au-dessus de la console. Autres caractéristiques : 47 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II Tirasses : I/P - II/P - III/P Appel du plenum Heinrich Walder Improvisation Voir l’orgue Herz (1649 - Eglise de la Madone)
organi Italia