Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 02/03/2017 L’orgue Garnier (1979) de l'église Sainte-Croix de Bouzonville (57).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Lorraine Départ. : Moselle Ville : Bouzonville Local : Eglise Sainte-Croix Facteur : Garnier Année : 1979
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
L’église Sainte-Croix est l’ancienne abbatiale de l’abbaye des bénédictins, fondée en 1033 par le comte Aldabert d’Alsace et son épouse Judith. La première abbatiale romane de cette époque fut détruite vers 1340 par un incendie qui ravagea également le monastère. L’abbatiale actuelle fut reconstruite dans le style gothique entre 1343 et 1375. Il s’agit d’un édifice gothique de style basilical à trois nefs, sans transept. Le chevet est composé de trois absides surmontées par deux tourelles élancées. La nef possédait des fenêtres hautes qui ont été murées au 17ème siècle. Les collatéraux sont éclairés par des baies néo-gothiques et le chœur est éclairé par trois baies ogivales. L’abbatiale eut à souffrir d’un nouvel incendie en 1684. Les toitures et les voutes furent alors reconstruites mais la restauration de l’édifice ne s’acheva qu’au milieu du 18ème siècle. L’édifice eut de nouveau à souffrir de la révolution et fut restauré au cours de 19ème siècle. Plus récemment la seconde guerre mondiale entraîna des dégâts importants. Les travaux de restauration s’achevèrent dans les années 1970. L’abbatiale a été inscrite à l’inventaire complémentaire des Monuments Historiques en 1980. L’abbatiale possédait un orgue dès le 17ème siècle, mais il n’existe plus d’informations sur cet instrument qui fut remplacé au début du 18ème siècle. De 1715 à 1717, le jeune facteur Christophe MOUCHEREL originaire de Toul (Meurthe et Moselle), à qui l’on doit le magnifique instrument de Ste Cécile d’Albi (Tarn), construisit un instrument neuf situé en tribune au fond de la nef. Il s’agissait vraisemblablement d’un orgue de huit pieds, de trois claviers et pédalier. L’orgue survécut à la révolution, mais au milieu de 19ème siècle il se trouvait dans un sérieux état de délabrement. Au début des années 1880, le facteur Jean-Frédéric VERSCHNEIDER de Puttelange (Moselle) construisit un instrument neuf de 27 jeux sur 3 claviers et pédalier. Après sa mort en 1884, la maison DALSTEIN-HAERPFER de Boulay (Moselle) refit l’harmonisation de l’orgue, orgue qui ne donnait manifestement pas satisfaction. En 1889, la même maison reconstruisit entièrement l’orgue sur deux claviers avec une transmission mécanique et machine Barker. Le buffet et la tuyauterie de VERSCHNEIDER furent conservés mais toute la structure de l’orgue fut renouvelée. En 1970, lors de la restauration de la nef de l’abbatiale, l’orgue et sa tribune furent démantelés. En 1979, le facteur Marc GARNIER de Les Fins (Doubs) a construit l’orgue neuf actuel, placé à même le sol dans le chœur de l’église. Il faut noter que le financement a été assuré par la paroisse, grâce aux concerts de la chorale. Il s’agit d’un orgue de style baroque d’Allemagne du nord, de 13 jeux sur 2 claviers et pédalier. En 1995, le facteur et ébéniste Eric MOUREY, ancien compagnon de GARNIER, a effectué un relevage de l’orgue et complété la décoration du buffet.
Autres caractéristiques : 13 jeux - 2 claviers manuels de 53 notes et pédalier 29 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I (à tiroir) Tirasse : I/P Diapason : La = 440Hz - Tempérament mésotonique modifié
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany