Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 07/03/2012          L’orgue Lesselier (1631) de l’église St Michel de Bolbec (76) Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Haute-Normandie Ville : Bolbec (76) Local : Eglise St Michel Facteur : Lesselier Année : 1631 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Robert Bates joue         Titelouze Cette église a été construite entre 1774 et 1781, remplaçant l’ancienne église détruite par un grand incendie. En 1792, l’église a fait l’acquisition de l’orgue de l’église Ste Croix- St Ouen de Rouen. Cet orgue a été construit en 1630 et 1631 par Guillaume LESSELIER (William LESSELER), facteur originaire d’Ecosse et installé à Rouen depuis 1611. En 1685, Clément LEFEBVRE et son fils Germain, facteurs à Rouen, interviennent sur l’orgue. Le Positif de dos date peut-être de cette période. Au début du 18ème siècle le facteur Charles LEFEBVRE, autre fils de Clément, a fait quelques modifications et son fils Jean-Baptiste Nicolas LEFEBVRE a restauré la soufflerie en 1760. En 1792, lors de son transfert à Bolbec, l’instrument avait 36 jeux sur 4 claviers de 48 notes et pédalier de 29 notes. En 1840, la maison DAUBLAINE-CALLINET a effectué des travaux. En 1852, c’est Aristide CAVAILLÉ-COLL qui intervient sur l’orgue. Celui-ci est toujours dans sa disposition de 1792. En 1900, Charles MUTIN effectue une restauration et des modifications de l’instrument : le Positif est doté d’un boitier expressif. La soufflerie est remplacée. En 1928, un relevage est effectué par Joseph GUTSCHENRITTER de Paris, ancien associé de MERKLIN. En 1952, la maison GUTSCHENRITTER-MASSET porte l’étendue des claviers à 56 notes et du pédalier à 30 notes et modifie la composition. En 1992, l’orgue a été classé aux Monuments Historiques. En 1999, le facteur Bertrand CATTIAUX de Liourdes (Corrèze) a effectué une restauration majeure de cet orgue historique dans sa disposition de 1792. L’orgue a retrouvé ses 4 claviers et son pédalier à la française de 30 marches. Le matériel sonore, l’alimentation en vent, la mécanique et la console ont été restaurés. L’harmonisation a été entièrement refaite au diapason de 408 Hz avec un tempérament inégal (SAUVEUR, 1701). BOLBEC possède aujourd’hui un instrument d’une valeur historique exceptionnelle et d’une sonorité remarquable. Autres caractéristiques : 39 jeux - 4 claviers manuels et pédalier à la française Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II à tiroir Tirasse : II/P Tremblant doux - Tremblant fort