Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 18/09/2018   Grand-orgue Gonzalez (1987) de la cathédrale Saint-Jean de Besançon (25)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Bourgogne-Franche-Comté Dépt :  Doubs Ville : Besançon Local : Cathédrale Saint-Jean Facteur : Danion-Gonzalez Année : 1987
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Recherche… Recherche…
Photos
Autres caractéristiques : 45 jeux - 4 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmissions mécaniques des claviers et electro-mécaniques des jeux Accouplements : I/II - III/II - IV/II Tirasses : I/P - II/P - III/P combinateur électronique (2016) Diapason : La = 440 Hz - Tempérament égal
La cathédrale actuelle a été érigée au début du 12ème siècle, à l’emplacement d’une ancienne cathédrale carolingienne du 9ème siècle déjà dédiée à Saint-Jean, remaniée par l’archevêque Hugues de Salins au milieu du 11ème siècle. La construction commencée vers 1120 s’acheva par la consécration de la cathédrale en 1148. Comme le bâtiment précédent, cette cathédrale présentait la particularité d’avoir deux chevets, l’un à l’ouest consacré à Saint-Jean, l’autre à l’est, consacré à la Vierge (aujourd’hui chevet du St Suaire). L’abside occidentale, où se trouve aujourd’hui le maître-autel, est composée d’une élévation à deux niveaux, le premier constitué de sept fenêtres romanes du 12ème siècle, le deuxième de sept baies gothique du 13ème siècle. La grande nef à trois vaisseaux, sans transept, construite dans le style de l’architecture paléochrétienne, était couverte d’une charpente en bois. Cette charpente fut détruite par un incendie en 1212. Peu après on reconstruisit les piles en les renforçant pour supporter la nouvelle voûte d’ogives. En 1724, le clocher nord s’écroula en endommageant le chœur oriental. En 1730, le chœur fut reconstruit par l’architecte Gazelot de Besançon. C’est aujourd’hui le chœur du St Suaire. En 1734 un nouveau clocher fut construit à son emplacement actuel, sur la façade sud du chœur oriental. Il est surmonté d’un dôme à impériale dans le style comtois. Le portail principal au nord a été reconstruit à cette époque. En 1771 la sacristie qui jouxte au nord le chœur occidental a été construite. Pendant la révolution, la cathédrale fut endommagée. Le jubé de 1558 fut alors détruit. La cathédrale fermée en 1790 fut rendue au culte en 1798. En 1869 et 1870 le chœur principal à l’ouest reçoit une nouvelle mosaïque et de nouveaux vitraux. La cathédrale St Jean a été classée aux Monuments Historiques en 1875. Entre 1935 et 1951, l’abside occidentale et les chapelles au sud reçoivent de nouveaux vitraux. Cette cathédrale renferme de nombreuses œuvres d’une grande valeur historique, dont un autel circulaire en marbre blanc du 11ème siècle (la Rose de St Jean) et un tableau de la Vierge de fra Bartolomeo de 1512. A noter l’horloge astronomique remarquable construite par Auguste-Lucien Vérité en 1860. Malgré la juxtaposition de différents styles, roman, gothique, baroque, cette cathédrale présente un aspect harmonieux.
Il y avait déjà au 15ème siècle un orgue dans la cathédrale, auquel on a ajouté en 1499 un Positif de dos. On sait la présence d’un orgue au 16ème siècle, le précédent ou un nouvel orgue ?, placé en nid d’hirondelle entre la nef et le chœur et auquel on accédait après 1558 par le jubé, sur le côté sud de la cathédrale. En 1765, cet instrument fut reconstruit par Charles RIEPP de Dijon (Côte d’or). Il comportait 21 jeux sur deux claviers et pédalier. L’instrument fut démantelé pendant la révolution, une partie de sa tuyauterie vendue et une autre conservée. En 1823, un nouvel orgue est construit par Joseph CALLINET de Rouffach (Haut-Rhin) au même emplacement et en réutilisant une partie du matériel de RIEPP. Puis l’instrument fut déplacé en 1830 sur une petite tribune située au-dessus du passage menant à l’ancien archevêché. En 1982, la maison d’Alfred KERN de Strasbourg (Haut-Rhin), reconstruit cet orgue en orgue de chœur placé sur le côté sud du chœur occidental. (Voir page spéciale). En 1987, le grand-orgue actuel a été construit par la maison DANION-GONZALEZ de Rambervillers (Vosges). Il est placé dans le collatéral nord, au milieu de la nef. Il s’agit d’un grand-instrument de style classique à transmissions mécaniques des claviers et électro-mécanique des jeux, avec un combinateur électronique. L’apport du Récit permet l’interprétation d’un large répertoire. A noter la division manuelle de Résonnance que l’on retrouve intégralement à la Pédale par transmissions. En 2016, la maison FORMENTELLI a reconstruit la traction électro-mécanique des jeux et des accouplements/tirasses et a doté la console d’une nouvelle gestion électronique. Les panneaux latéraux ont été refaits à neuf avec de nouveaux tirants de jeux. Cette restauration s’est faite sous la supervision de l’ingénieur-conseil Eric Brottier.
Photo : Bucket Photo : Formentelli
Recherche… Recherche…
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany