Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 18/11/2010  L’orgue Schilling (1780) de l’église réformée de Beekbergen (Hollande). Orgues en France et dans le monde. Pays : Hollande Région :  Gueldre Ville : Apeldoorn Local : Beekbergen Hervormde Kerk Facteur : Schilling Année : 1780 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Cet orgue a été construit en 1779 et 1780 pour la Grande Eglise d’Apeldoorn, grâce à un don du gouverneur Guillaume V, par le facteur Joan Gustaav SCHILLING de Deventer. Il avait un seul clavier. En 1828, le facteur Carl Friedrich August NABER de Deventer a effectué une restauration et ajouté une division de Positif supérieur. En 1842, NABER a transféré l’instrument dans l’église réformée de Beekbergen. Jusqu’en 1957, l’orgue se trouvait en tribune dans le chœur de l’église. A une époque non connue des travaux furent effectués et des modifications sont apparues : au grand-orgue, le Bourdon 16’ a été remplacé par une Roerfluit 8’ et la Trompette par une neuve. Au Positif la Viole de Gambe 4’ a été transformée en Prestant 4’ et la Voix Humaine en Dulciaan 8’. En 1957, l’instrument a été restauré par le facteur De KOFF d’Utrecht. Il a été déplacé du chœur en tribune au-dessus du portail ouest. La console et le pédalier ont été reconstruits et placés en fenêtre latérale. La pédale a été dotée d’une Soubasse 16’ indépendante à partir des anciens tuyaux du Bourdon 16’ du grand-orgue. Le pédalier est toutefois resté en tirasse permanente du grand-orgue. La soufflerie a été refaite. Les tuyaux de façade ont été reconstruits. En 1978, la maison Bernard KOCH d’Apeldoorn a effectué un relevage et rénové la mécanique. Une nouvelle Soubasse a été construite et par bonheur les vieux tuyaux du Bourdon de 16’ ont été stockés. En 2004 et 2005, le facteur Ide BOOGAARD de Rijssen a effectué une restauration complète de l’instrument de SCHILLING, sous les conseils d’Hans KRIEK. La disposition originale de 1828 a été entièrement restaurée. La pédale a retrouvé la Soubasse avec les tuyaux du Bourdon de 16’ originaux  et a été dotée de deux nouveaux jeux. Une nouvelle console a été construite et replacée à l’arrière de l’instrument, ce qui a nécessité une reconstruction de la transmission mécanique. Les tuyaux de 1957 ont été enlevés. De nouveaux tuyaux ont été construits au modèle des tuyaux originaux (19% étain, forte teneur en plomb). A la suite de cette restauration minutieuse et exemplaire, l’orgue a été inauguré en juin 2005. Autres caractéristiques : 16 jeux - 2 claviers manuels de 49 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P Tremblant