Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                                          Historique               Photos

Bayonne  (64)                                       

Cathédrale Ste Marie

Merklin-Shultze, 1865 - Gonzalez, 1936


Composition :

  RÉCIT    POSITIF  GRAND - ORGUE  PÉDALIER 
Quintaton 16  Flute 8  Montre 16  Soubasse 16 
Flute 8  Salicional 8  Bourdon 16  Flute 16 
Gambe 8  Bourdon 8  Bourdon 8  Violoncelle 8 
Montre 8  Flute Creuse 4  Montre 8  Basse 8 
Bourdon 8  Nasard 2   2/3  Flute Harmonique 8  Bourdon 8 
Voix Celeste 8  Tierce 1     3/5  Flute À Cheminee 8  Flute 4 
Flute 4  Quarte 2  Prestant 4  Fourniture 4 R 
Principal 4  Plein-Jeu 4 R  Quinte  2   2/3  Bombarde 16 
Nasard  2  2/3  Trompette 8  Boublette 2  Trompette 8 
Tierce    1   3/5  Cromorne 8  Cornet 5 R  Clairon 4 
Quarte 2     Fourniture 4 R  Quintaton 6 
Plein-Jeu 5 R     Cymbale  4 R  Flute 8 
Cymbale 4 R     Bombarde 16    
Bombarde 8 – 16     Trompette 8    
Hautbois 8     Clairon 4    
Trompette 8      
Voix Humaine 8      
Clairon 4         

Autres caractéristiques :
55 jeux - 3 claviers manuels et pédalier
Tirasses : Réc - Pos - GO
Appels : Mix.R. – Mix. Pos. – Mix. GO – Mix.péd. – Anches R.  -- Anches Pos. – Anches GO - Anches Péd.
R/GO – R/GO oct. 4 – R/pos. – Pos./GO –
Annulation du GO – Trémolo.


Haut de page


Historique :



Le premier orgue de la cathédrale a été construit par Dominique CASTELBON en 1488. Il se trouvait au-dessus des deux portes de la sacristie. Monseigneur de Beauvau fit construire une arche au dessus de la porte Ouest pour recevoir un nouveau buffet dans lequel sera intégré une partie de l'instrument précédent. Il sera plusieurs fois réparé au cours des deux grands siècles.

A la veille de la Révolution, sa composition était celle des grands instruments de l’époque classique : vraisemblablement celle que nous relevons sur la console actuelle, après la grande restauration par le facteur GONZALÉS en 1937, exception faite des jeux harmoniques qui furent une des créations de CAVAILLÉ-COLL au XIX ème siècle..

En 1793, la cathédrale de BAYONNE devient magasin à fourrage et l’orgue se délabre peu à peu.

En 1865 le grand orgue est restauré et peut convenablement faire son office. La partie instrumentale est refaite, dans son ensemble, par MERKLIN et SCHÜLTZE, émules de CAVAILLÉ-COLL, au goût du jour : de classique, il devient romantique.

En 1936, avec le retour aux maîtres anciens qui nécessite la réintégration dans la palette sonore des jeux propres et indispensables à l’exécution de leurs œuvres, André MARCHAL et Norbert DUFOURCQ élaborent un plan de refonte du grand orgue.

Cette restauration effectuée par Victor GONZALEZ a également rétabli le positif et remplacé l’ancienne console en fenêtre par une console indépendante faisant face à l’autel.

En 1979, la maison DANION-GONZALEZ effectue un relevage et ajoute certains jeux.


Haut de page


Photos :

bayonne  


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays