Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 21/10/2014 L’orgue Kern (2008) de l’église St Martin de Bayon (54). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Lorraine Départ. : Meurthe et Moselle Ville : Bayon Local : Eglise St Martin Facteur : Kern Année : 2008 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos L’église St Martin a été érigée entre 1881 et 1883 dans le style renaissance espagnole, en pierre blanche. Elle remplaçait au même lieu l’ancienne chapelle du château utilisée jusqu’alors en église paroissiale et qui menaçait ruine. A noter un groupe statuaire remarquable du 16ème siècle dans la chapelle du Sépulcre, attribué au sculpteur lorrain Ligier-Richier (1500-1567) ou à l’un de ses élèves. D’autres statues et une Pieta datent du 15ème et du 16ème siècle et proviennent également de l’ancienne chapelle. L’église a acquis en 1904 un orgue Positif de 8 jeux de l’abbé CLERGEAU construit en 1861 pour l’église de Montiers-sur-Saulx (Meuse). (Voir ce site très intéressant sur ce curieux personnage que fut l’abbé Clergeau.) L’instrument fut remonté et agrandi à 15 jeux par le facteur Charles DIDIER-VAN CASTER de Nancy. L’orgue endommagé en juin 1940 par les bombardements a été réparé après la guerre. En 1970, la Voix Humaine du Récit a été remplacée par un Plein-jeu III par la maison HAERPFER-ERMAN de Boulay (Moselle). L’orgue était usé et insuffisant pour le volume de l’édifice. Grâce aux efforts de la commune, du département, de la région, du Ministère de la Culture et de généreux donateurs, le projet d’un nouvel instrument initié par l’Association des Amis de l’Orgue fondée en 2001 a pu être réalisé. En 2007 et 2008, la manufacture Daniel KERN a construit un orgue neuf. L’ancien instrument a été démonté puis cédé par la commune à l’Association des Amis de l’Orgue pour être transformé en orgue de chœur. Le nouvel orgue de style symphonique français a été réalisé dans un buffet provenant d’un orgue construit par le facteur KOULEN en 1891 (peut-être pour la clinique Ste Barbe de Strasbourg). L’orgue a été placé en tribune au fond de la nef, comme l’ancien orgue, mais cette fois il occupe la totalité de la place disponible. Son placement avancé sur un plancher neuf et la répartition judicieuse des plans sonores permettent une diffusion idéale des sons vers la nef. La transmission mécanique est assistée au grand-orgue par une machine Barker provenant de l’orgue CALLINET de 1835 de l’église St Pierre de Besançon (Doubs). La console qui provient de ce même instrument a été très soigneusement restaurée. Les sommiers et la mécanique sont neufs. KERN a conservé quelques jeux de l’ancien orgue et notamment le Récit expressif de DIDIER-VAN CASTER. D’autres jeux proviennent de l’orgue St Jacques de Lunéville (orgue DUPONT (Nancy) de 1751, modifié par Jean-Nicolas JEANPIERRE en 1852 puis par Théodore JACQUOT de Rambervilliers en 1882), d’autres encore ont été acquis d’occasion et proviennent de la même époque et du même style symphonique (jeux MERKLIN de Notre-Dame de Nice et de la cathédrale de Tours). KERN a sélectionné tous ces éléments mécaniques et sonores de la fin du 19ème dans un souci de cohérence et le résultat est nouvel orgue symphonique tout à fait remarquable. A voir le site de l’orgue de Bayon. Merci à Michel Claire, Président de l’Association des Amis de l’Orgue pour sa communication. Autres caractéristiques : 33 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Machine Barker au grand-orgue Accouplements : II/I - III/I (16,8') - III/II - I/I 16' Tirasses : I/P - II/P - III/P (8,4') Appels des anches ( I - III - P)
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany