Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 24/02/2018   Orgue Grenzing (1997) de la basilique Ste Marie de la Mer de Barcelone (Espagne).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Espagne Région :  Catalogne Ville : Barcelone Local : Basilica Santa Maria del Mar Facteur : Grenzing Année : 1997 / 2003
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Espagne Retour Espagne
Photos
Autres caractéristiques : 22 jeux - 2 claviers manuels et pédalier à la catalane Transmission mécanique des claviers et des jeux Tirasse permanente : II/P Rossignol - Tambour - Cornemuse gallicienne Trémolo Diapason : La = 412 Hz Tempérament mésotonique 1/5 comma
La basilique Santa Maria del Mar, connue populairement à Barcelone sous le nom de "Catedral de la Ribera" ou comme "Catedral del Mar", fut bâtie dans le quartier de la Ribera, près du port, entre 1329 et 1383, dans le style gothique catalan, par l'architecte Berenguer de Montagut, assisté par Ramon Despuig. Les paroissiens et notamment les pêcheurs participèrent grandement au transport des matériaux et à la construction de l’édifice. La catedral del Mar, qui n'a jamais été le siège d'un évêché, devenait le symbole de l'humilité et de la Foi des pêcheurs qui l'avaient construite, par opposition à la paroisse cathédrale. Vers 1350, les murs de l'église, la façade et les chapelles latérales furent achevées. En 1379, alors que la voûte de la quatrième travée était sur le point d'être achevée, l'échafaudage prit feu et les pierres furent sérieusement endommagées. Finalement, la dernière clef-de- voûte fut placée le 3 Novembre 1383 et la Messe inaugurale fut célébrée le 15 Août 1384, jour de l'Assomption...L’édifice comporte trois nefs, avec déambulatoire. Les piliers sont éloignés de quinze mètres de distance les uns des autres, ce qui confère une grande majesté au lieu. La nef centrale est éclairée par des "oculi" ouverts entre les galeries de la nef centrale et des nefs latérales. Le chœur terminé par une abside semi-circulaire est entouré d’un déambulatoire. En 1428, un tremblement de terre causa l'effondrement de la rosace. Une nouvelle rosace, de style gothique flamboyant, fut réalisée en 1459, ainsi que la pose des vitraux l'année suivante. L'autel baroque, ainsi que la plupart des objets liturgiques et des tableaux de la Basilique furent détruits par l'incendie de juillet 1936, pendant la Guerre Civile espagnole. La façade principale de la basilique est entourée par deux belles tours octogonales. On peut noter l'absence d'arcs-boutants entre les contreforts de l'édifice. Plusieurs instruments d’origines diverses d’Europe ont été construits pour la basilique, et ce depuis la fin du 14ème siècle. On a conservé la trace d’orgues des facteurs suivants : Bernat PONS de Narbonne en 1393 (orgue neuf), le frère franciscain allemand LEONARDUS en 1464 (réparations), Johann SPINN von NOYERN en 1484-1487 (orgue neuf), Pere BORDONS en 1547 (réparations), Josep BORDONS,  Peris ARRABAS et Salvador ESTRADA en 1560-1564 (restauration), José de SESMA facteur aragonais en 1677 (restauration), Josep BOSCH facteur majorquin en 1719-1721 (travaux), Antoni BOSCA facteur catalan en 1741 (orgue neuf), Jean-Pierre et Dominique CAVAILLÉ-COLL en 1794-1797 (orgue neuf) et Joan PUIG en 1854 (restauration). Le grand-orgue CAVAILLÉ-COLL a été entièrement détruit lors du grand incendie de 1936. A noter que l’orgue de chœur situé en face du grand-orgue fut également détruit par cet incendie. Entre 1995 et 1997, l’orgue actuel a été construit par la maison Gerhard GRENZING d’El Papiol (près de Barcelone) pour la partie du grand-orgue. GRENZING a utilisé les éléments restant d’un orgue construit au milieu du 18ème siècle pour le couvent des religieuses Trinitaires de Vic (Catalogne). Ces éléments ont été découverts en 1983 par Gerhard GRENZING chez un antiquaire et dans une ferme de la région… Grâce aux éléments retrouvés et notamment les sommiers, le facteur a pu reconstituer la disposition probable de l’instrument, ainsi que la taille et le diamètre des tuyaux. Seuls 6% du matériel sonore était récupérable (des tuyaux en bois). Le buffet a été entièrement restauré et placé sur une tribune neuve érigée à l’emplacement de l’ancien orgue, sur le flanc droit de la nef juste avant le chœur. Ces recherches ont également pu attester de la construction de cet instrument entre 1730 et 1750 par un facteur catalan (coupure des claviers au si’/do’ et présence d’une flûte en bois) et d’en attribuer possiblement la facture à un membre de la dynastie BOSCA (catalogne). GRENZING a reconstruit l’orgue sur le modèle de la facture de cette époque, en respectant les tailles et le diamètre des tuyaux ainsi que la disposition probable. En 2003, GRENZING a achevé la construction de l’instrument par la mise en place du Positif de dos. Ce remarquable instrument a été inauguré en mai 2003. Merci à Jean-Alain Ripoche pour sa documentation sur cet orgue.
Photo : blog dondeverorganos Photo : Antoni Castells
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany