Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 11/06/2017 Mise à jour le 28/11/2017 L’orgue Bossart (1820) de l’église réformée de Bad Zurzach (Suisse).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Suisse Région : Argovie Ville : Bad Zurzach Local : Reformierte Kirche Facteur : Bossart / Mathis Année : 1820 / 1968
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Suisse Retour Suisse
Photos
Autres caractéristiques : 29 jeux - 2 claviers manuels de 54 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II Tirasses : I/P - II/P Appel des anches Appel des mixtures Plenum
L’église réformée a été construite entre 1716 et 1724 par l’architecte Matthias Vogel de Zurich. C’était l’une des toutes premières églises réformées de suisse construite en forme de croix latine, avec un transept. Le clocher à bulbe est remarquable. L’orgue actuel a été construit en 1819 et 1820 par le facteur Franz BOSSART de Baar (Canton de Zoug -Suisse) pour la collégiale Ste Vérène de Zurzach. Il avait alors 24 jeux sur deux claviers et pédalier. En 1884, l’abbatiale se dota d’un orgue neuf construit par le facteur GOLL de Lucerne et l’instrument de BOSSART fut alors transféré dans l’église réformée sur la tribune Est et reconstruit par la maison GOLL. Le Positif de dos fut laissé vide et une division de Positif intérieur avec 5 jeux fut placée dans le buffet principal. La hauteur du buffet et de ses tourelles de pédale fut diminuée et le buffet repeint en couleur marron. Les petits champs qui comportaient les tuyaux de Suavial en façade ont été supprimés. Une Trompette 8’ a été rajoutée au grand-orgue sur un sommier pneumatique. La transmission mécanique a été remplacée par une transmission pneumatique et l’orgue a reçu une nouvelle console détachée. Il comportait alors 19 jeux sur deux claviers et pédalier. En 1968, la tribune sud a été réaménagée pour recevoir l’orgue restauré par la maison MATHIS de Näfels (Canton de Glaris – Suisse). Il ne s’agissait pas à l’époque d’une reconstruction véritablement historique. Toutefois la disposition et le style du nouvel orgue se rapprochent de la facture de BOSSART. La transmission mécanique a été rétablie ainsi que la console en fenêtre. Les sommiers vermoulus ont été reconstruits suivant les modèles de BOSSART et le Positif a réintégré le Positif de dos. Une partie de la tuyauterie d’origine a pu être réutilisée, à l’exception des jeux de la Pédale. La tuyauterie neuve a été construite au modèle de la facture de BOSSART. Les champs comportant les tuyaux de Suavial ont retrouvé leur place en façade. Le buffet a été rétabli dans ses dimensions et sa couleur d’origine. L’orgue actuel compte 29 jeux sur deux claviers et pédalier. En 1989, la maison MATHIS a effectué un relevage de l’instrument. La Régale 16’ du Positif a été modifiée en 8’ et un tremblant a été rajouté au Positif. L’instrument mériterait cette reconstruction historique, sachant que c’est l’un des derniers témoins de la facture de BOSSART. Des études sont d’ailleurs en cours.
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany