Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 20/05/2018   Orgue Garcimartin  (1828) de la cathédrale du Christ Sauveur d’Avila (Esp.)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Espagne Région :  Castille-et-León Ville : Avila Local : Cathédrale du Christ Sauveur (Orgue de l’Evangile) Facteur : Garcimartin Année : 1828
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Espagne Retour Espagne
Photos
Autres caractéristiques : 29 jeux - 2 claviers manuels de 54 notes et pédalier 10 notes (C-H) Transmission mécanique des claviers et des jeux Claviers manuels divisés à c'/c#' Diapason : La = 423 Hz - Tempérament mésotonique 1/8 comma
Cette vaste cathédrale du Christ Sauveur est considérée comme le premier édifice gothique d’Espagne. Sa construction a débuté vers 1170, sous la direction de l’architecte français Giral Fruchel. Ce dernier a réalisé l’abside monumentale (El Cimorro) en grès ferrugineux, avec son double déambulatoire, le transept et les fondations de la nef. Le style était alors de transition entre le style roman et le gothique naissant. Ces travaux se sont achevés vers 1200. Puis la construction s’est poursuivie au 13ème siècle dans le pur style gothique par la triple nef et le premier étage des tours. Du 14ème siècle datent le deuxième niveau des tours ainsi que les contreforts et les voûtes de la nef. Vers 1470, l’architecte Juan Guas a transféré le portail occidental à la troisième travée de la nef côté nord. De 1536 à 1550, un nouveau chœur a été créé à l’avant de la nef avec les stalles que nous voyons aujourd’hui et les deux galeries latérales qui supportent les orgues. Les travaux s’achèveront à la fin du 16ème siècle avec la la finition du cloître commencé au 15ème siècle et l’a construction de la chapelle de St Segond. Cette dernière est accessible du déambulatoire et de l’extérieur. La cathédrale a été classée aux Monuments Historiques en 1914. L’église a possédé depuis longtemps différents orgues, sans doute depuis le milieu du 16ème siècle. Les deux principaux sont placés de part et d’autre du chœur. Le premier instrument connu côté épitre a été construit en 1712 par Pedro LIBORNA ECHEVARRIA et a été remplacé en 1924 par l’orgue actuel construit en 1924 par Juan MELCHER facteur d’origine allemande installé à Vitoria (Pays basque). Côté évangile, qui nous intéresse ici, le premier instrument connu a été construit en 1702 par Domingo MENDOZA de Pastrana (Guadalajara). L’orgue actuel que nous étudions a été réalisé en 1828 par le facteur Leandro GARCIMARTIN de Inès, l’un des derniers représentants de la facture classique espagnole. Le buffet en pin marbré est l’œuvre d’Atanasio Navarro. Cet orgue représente un témoin rare de la transition entre la facture classique et la facture romantique espagnole en ce début de 19ème siècle. Cet instrument est arrivé jusqu’à nous dans son état quasi original, si l’on excepte un changement des peaux de soufflets en 1898 et la disparition des chamades en 1925. Le ton a été rehaussé, mais par simple décalage de la tuyauterie. En 2008, une restauration complète a été confiée à la maison de Gerhard GRENZING d’El Papiol (Barcelone). L’orgue a été entièrement démonté et transféré dans les ateliers du facteur. Tous les éléments ont été inventoriés et étudiés avant restauration. Un document de travail daté de 1828 a même été découvert dans le sommier de grand-orgue…Les tuyaux de chamade ont été reconstruits dans le style original et le reste de la tuyauterie a été minutieusement restauré. Le diapason original a été restauré. Après la restauration du buffet et remontage de l’orgue, GRENZING a restitué à la cathédrale l’instrument de GARCIMARTIN dans son état quasi original.
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany