Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 01/06/2016 Le grand orgue Simon (1978) de l’église Ste Anne de Augsbourg (D).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Allemagne Région :  Bavière Ville : Augsbourg (Augsburg) Local : Eglise Ste Anne St. Anna Kirche Facteur : Simon / Schmid Année : 1978 / 1992
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Allemagne Retour Allemagne
Photos
Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris
L’église protestante Ste Anne d’Augsbourg appartient à l’ancien couvent des Carmélites fondé en 1321. En 1420, fut ajoutée parallèlement au chœur la Chapelle des Orfèvres. Cette chapelle fut agrandie en 1496. Elle est ornée de fresques et de peintures murales tout à fait remarquables des 15ème et 16ème siècles. La Chapelle du Saint-Sépulcre fut construite en 1508. La Chapelle Fugger a été construite en 1512, comme un prolongement du chœur vers l’ouest. Il s’agit de la première construction de style Renaissance en Allemagne. En 1518, Martin LUTHER séjourna dans l’abbaye. Il y rencontra l’émissaire du pape venu lui demander de renoncer à ses idées, ce qu’il refusa. L’église passa au culte protestant en 1525 et le monastère des Carmélites fut dissous en 1534. A noter toutefois que la Chapelle des Orfèvres est restée catholique jusqu’en 1889 et qu’elle était alors séparée de l’église par un mur…En 1562 une partie du Couvent fut transformée en Bibliothèque municipale. Le clocher fut érigé en 1607 et le Gymnase fut construit en 1613. En 1747 et 1748, l’intérieur de l’église fut entièrement restauré et modifié en triple nef de style baroque. L’église gravement endommagée à la fin de la seconde guerre mondiale a été restaurée dans les années 1950/1960, jusqu’en 1970. De l’ancien couvent, il ne subsiste aujourd’hui que l’église Ste Anne et le cloitre. En 1983, les bâtiments adjacents à l’église ont été transformés en musée dédié à Martin Luther. L’église a fait l’objet d’une nouvelle et importante restauration entre 2007 et 2011. Le magnifique buffet d’orgue que l’on admire aujourd’hui nous fait remonter à l’instrument construit en 1512 par le facteur Johann Behaim von DOBRAU, originaire de Bohême. Les volets avaient été réalisés et décorés en 1520 par Jörg BREU l’Ancien d’Augsburg. L’orgue avait alors 14 jeux sur 2 claviers et pédalier. L’orgue fut révisé en 1597 par Eusebius AMMERBACH d’Augsburg (soufflerie) puis en 1617 et 1624 par Marx GÜNTZER d’Augsburg. D’autres interventions et modifications sont notées au cours des 18ème et 19ème siècles. L’orgue avait à la fin du 19ème siècle 22 jeux sur 2 claviers et pédalier. En 1902, la maison STEINMEYER d’Oettingen a réalisé un grand orgue neuf dans le buffet historique. L’instrument disposait de 41 jeux sur 3 claviers et pédalier avec une transmission pneumatique et des sommiers à membrane. L’instrument fut détruit sous les bombardements de 1944. En 1957, la maison MOOSER de Munich a reconstruit la façade avec ses volets, à l’identique. L’orgue restera vide pendant de longues années. En 1977 et 1978, la maison Ekkehard SIMON de Landshut (Bavière), a construit l’instrument actuel dans le buffet de 1957. L’orgue avait 37 jeux sur trois claviers et pédalier avec une transmission électromécanique des claviers et des jeux (sommiers à gravures). En 1992, le facteur Gerhard SCHMID de Kaufbeuren (Bavière), a reconstruit et agrandi l’orgue en le portant à 45 jeux. La transmission des claviers et des jeux est mécanique, celle des jeux et des combinaisons étant doublée en électromécanique. L’orgue dispose d’un combinateur électronique et d’un séquenceur. L’orgue a fait l’objet d’un relevage en 2011 par la maison LUTZ de Feuchtwangen (Bavière). Le combinateur électronique a été remplacé. En 2014, la maison LUTZ a remplacé le Basson 16’ du Récit. A noter la présence de trois autres instruments dans l’église : 1. Orgue de chœur de 29 jeux placé sur le jubé qui sépare la nef du chœur. STEINMEYER (Oettingen) / 1948. Il ne reste que les tuyaux de façade. Le reste de l’orgue a été vendu à l’église de Gersthohen en 1974. 2. Positif de 4 jeux dans la nef. KUBAK (Augsburg) / 1974 (Remplacement de l’orgue du jubé). 3. Positif de 4 jeux dans la Chapelle des Orfèvres. KUBAK (Augsburg) / 1995 Merci à Patrick Salmon pour sa communication.
Photo P. Salmon Photo P. Salmon
Autres caractéristiques : 45 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Doublage électromécanique du tirage des jeux et des combinaisons Accouplements : I/II - III/II - III/I Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur électronique (2011) Tutti - Séquenceur