Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 23/01/2012            L’orgue Steinmeyer (1913) de l’église Bach d’Arnstadt (Allemagne) Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Province :  Thuringe Ville : Arnstadt Local : Bach Kirche (Neue Kirche) Facteur : Steinmeyer Année : 1913 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Bizarre, non ??? Lorsque l’on regarde la tribune au fond de l’église, on ne voit qu’un orgue : l’orgue BACH construit par WENDER en 1703 et dont Jean-Sébastien BACH fut le premier titulaire à l’âge de 18 ans, de 1703 à 1707. Mais en fait, il y en a deux… L’orgue WENDER connut bien des vicissitudes au 19ème siècle. Il fut transformé et agrandi de 21 à 55 jeux en 1878 par Friedrich MEISSNER. Puis il se dégrada, si bien que la reconstruction de l’orgue fut décidée en 1910. En 1913, la maison STEINMEYER d’Oettingen réalisa un instrument romantique de 55 jeux à transmission pneumatique, dans le buffet historique de WENDER. Les tuyaux qui restaient de 1703 furent réutilisés et fort judicieusement marqués de la lettre « B ». En 1935, année du 250ème anniversaire de la naissance de J.S BACH, la Nouvelle Eglise a été renommée en « Eglise BACH ». Après 1950, l’instrument se dégrada mais les conditions qui prévalaient dans la RDA de l’époque ne permettaient pas le financement d’une restauration. Grâce à la chute du mur de Berlin et aussi à la persévérance du titulaire Gottfried PRELLER, toujours en poste aujourd’hui, un vaste projet de restauration put enfin voir le jour : ce projet portait sur la reconstruction de l’orgue WENDER dans sa disposition originale et à la restauration de l’orgue STEINMEYER. Cette restauration fut confiée au facteur Otto HOFFMANN d’Ostheil sur le Rhin en 1977. C’est ainsi que l’orgue WENDER retrouva son buffet d’origine et fut placé sur la tribune supérieure. L’orgue STEINMEYER a été entièrement restauré dans sa disposition et son style romantique, avec une transmission électro- pneumatique. Les tuyaux manquants ont été reconstruits dans le style de STEINMEYER. Mais surtout, l’instrument a été volontairement placé à la tribune inférieure, derrière les cloisons amovibles et ajourées que l’on voit au 1er étage. Une console neuve a été construite, placée entre les cloisons et la balustrade, dos à la nef. Elle est équipée d’un combinateur électronique Setzer. Cet instrument vient compléter l’orgue historique WENDER, sans lui ravir la vedette malgré sa puissance impressionnante, et ce grâce à son emplacement plus que discret. Les deux orgues ont été inaugurés en janvier 2000, juste à temps pour l’année de la commémoration du 250ème anniversaire de la mort de Jean-Sébastien BACH. Autres caractéristiques : 55 jeux - 3 claviers manuels de 58 notes et pédalier 30 notes Transmission électropneumatique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - III/I - III/II Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur Setzer (x 4.000) Diapason : La = 440 Hz - Tempérament égal