Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 04/08/2022 L’orgue Stumm (1739) de l’église évangélique de Armsheim (Allemagne)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Allemagne Région : Rhénanie-Palatinat Ville : Armsheim Local : Evangelische Kirche Facteur : Stumm Année : 1739
Passion, Découvertes, Partage....
Historique
Disposition
Carte
Photos
Cliquer
Cette église a été construite entre 1431 et 1445 à l’emplacement d’une ancienne église dédiée à Saint-Rémi de Reims. La tour appuyée à la façade occidentale, haute de 60 mètres, a été érigée entre 1471 et 1500. L’édifice de style gothique comprend une triple nef voûtée d’ogive et un haut chœur voûté avec un ciel étoilé, largement éclairé par six grandes fenêtres et terminé par un chevet à trois pans. L’entrée de l’église se fait par le porche situé sur la façade sud. L’église alors catholique était dédiée au Saint-Sang du Christ. La paroisse devint protestante en 1556. L’église a bénéficié de plusieurs campagnes de restauration entre 1968 et 1982. L’église possédait précédemment un instrument construit vers 1580. L’orgue situé en tribune contre la façade orientale est l’œuvre en 1739 du facteur Johann Michael STUMM de Sulzbach (Rhénanie- Palatinat), le fondateur de la dynastie STUMM qui sera active pendant sept générations. Cet instrument de style baroque comportait 20 jeux sur deux claviers et pédalier. STUMM a conservé une partie du matériel de l’ancien orgue. Le superbe buffet et les tuyaux ont été peints et dorés en 1760. En 1840, le facteur Jakob KÖHLER de Mayence (Rhénanie-Palatinat), a renouvelé les claviers, ajoutant le 1er Do# (mais relié au 2è Do#, le sommier ne comportant pas cette note) et a modifié l’accouplement des claviers par un tirant. En 1911, l’instrument a été révisé par la maison FÖRSTER & NICOLAUS de Lich (Hesse). Des modifications ont été apportées. En 1953, la même maison a installé un ventilateur électrique. En 1959, la maison OBERLINGER de Windesheim (Rhénanie-Palatinat), a restauré l’instrument, revenant à la disposition sonore originale. Trois anches perdues ont été reconstruites. En 1990, la même maison a effectué une nouvelle restauration et a notamment rétabli la mécanique dans son état original. En 2021, la maison de Quentin BLUMENROEDER d’Haguenau (Bas-Rhin--France) a effectué une nouvelle restauration complète, dans la disposition de STUMM. Les claviers et le pédalier ont été refaits à neuf et les anches ont été reconstruites au modèle de la facture STUMM. Cet instrument est un témoin exceptionnel de la facture de STUMM, dans la mesure où la quasi-totalité de son matériel sonore et mécanique et même la soufflerie sont d’origine.
Autres caractéristiques : 20 jeux - 2 claviers manuels et pédalier Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II à tiroir (1990) Tirasse : II/¨P Diapason : La = 465 Hz - Tempérament Neidhardt II
Haut de page Haut de page Recherche Recherche
Recherche… Recherche…
Photo : J.P Lerch Photo : A. Werner
Jan Dolezel JS Bach (extraits)