Orgues en France et dans le monde.

Retour Autriche       Retour tous pays                                                     Historique        Photos

Apsam  (Autriche)                                       

St Michael kirche

Aigner, 1841
                                                                                             

Composition :

I / Grand-Orgue II / Positif de dos Pédale
     
Principal 8' Principal 4' Soubasse bouchée 16'
Mixture IV 1' Mixture III 1' Soubasse ouverte 16'
Cornet III 1 1/2' Quint 1 1/2' Octavbass 8'
Superoctav 2' Superoctav 2' Quintbass 6'
Quint 3' Flöte 4' Pompart 16'
Octav 4' Principal p. 8' Posaun 8'
Flöte 4' Copl 8'  
Copl 8'    
Gamba 8'    
Viola 8'    

Autres caractéristiques :
23 jeux - 2 claviers manuels de 54 notes et pédalier 18 notes
Transmission mécanique des claviers et des jeux
Appel de tutti



Haut de page




Historique :



Le premier instrument de l'église paroissiale St Michael remonte à 1659. Il était l'oeuvre de Sebastian ACHAMER. Il servit pendant plus d'un siècle.

Un orgue neuf fut construit par Jean Anton FUCHS en 1776,  réutilisant le buffet d'ACHAMER. FUCHS réutilisa quelques jeux de l'ancien instrument et quelques tuyaux de 1659 subsistent encore aujourd'hui.

Cet orgue fut remplacé dès 1797 par un nouvel instrument de Andréas MAURACHER. Il possédait 22 jeux. Le deuxième clavier fut transféré dans un positif de dos. Le buffet du grand-orgue de FUCHS fut conservé.

En 1841, Joseph AIGNER reconstruisit l'instrument, comme en témoigne une inscription conservée dans le buffet. L'orgue avait alors 23 jeux. Alors qu'AIGNIER construisait fréquemment des positifs de dos pour ses instruments, il déplaça celui-ci dans le buffet principal ne conservant du positif de dos que le buffet, avec une façade factice.

En 1894, il y eut quelques modifications apportées par Joseph WOHLFARSTETTER.

En 1913, une soufflerie électrique fut installée.

En 1917, le curé de l'époque réussit à sauver les tuyaux de façade de la réquisition.

En 1948, la firme PICHNER effectua une intéressante restauration sous la supervision de Egon KRAUSS de Vienne et de Hans-Joachim NEUMANN d'Innsbruck. Le deuxième clavier retrouva sa place dans le buffet du Positif de dos, qui reçut de nouveaux tuyaux de façade (Principal 4'). L'instrument retrouvait sa structure baroque du 18è siècle.

En 2003-2004, le facteur Christian ERLER de Schlitters entreprenait un nouvelle restauration, destinée principalement à relever toutes les parties mécaniques de l'instrument.

L'orgue contient toujours une partie de son matériel sonore d'origine, notamment le Principal 8' du G.O.





Haut de page



Photos :

Absam St Michael kirche                
  
Absam St Michael kirche             
     
Absam St Michael kirche          Absam St Michael kirche             
                                                                                                           Tuyaux de façade de FUCHS (1776)


Haut de page    Retour Autriche    Retour tous pays