Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 15/06/2017 L’orgue Späth (1940) de l’église St Maurice d’Appenzell (Suisse).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Suisse Région : Appenzell Rhodes- Intérieures Ville : Appenzell Local : Eglise St Maurice St. Mauritius kirche Facteur : Kingler / Späth Année : 1892 /1940
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Suisse Retour Suisse
Photos
Autres caractéristiques : 47 jeux – 3 claviers manuels de 54 notes et pédalier 30 notes Transmission électro-mécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I, III/II, Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur électronique 4x8 Appel des 16’ aux claviers manuels Appel des anches Appel des mixtures Tutti Crescendo
L’histoire de cette église catholique est très ancienne, puisque sa première construction romane remonte au 11ème siècle, vers 1070. L’édifice a été à plusieurs reprises modifié et agrandi. D’abord vers 1300, en forme d’église-halle gothique, puis entre 1488 et 1513 dans le style gothique tardif. La crypte et le chœur datent de cette époque. Un violent incendie a ravagé le centre ville en 1560 et gravement endommagé l’église qui a ensuite été restaurée. Son apparence actuelle remonte à la reconstruction effectuée entre 1823 et 1826. La nef est de style néo-classique alors que le chœur et la tour ont conservé leur style gothique tardif. La nef a été restaurée entre 1890 et 1892. Le magnifique maître-autel date de 1622 et l’essentiel du mobilier a été placé dans la seconde moitié du 19ème siècle, dont les quatre autels placés à l’entrée du chœur. L’histoire des orgues de cette église remonte également très loin. On pense qu’un instrument devait exister dès le début du 16ème siècle. Cet orgue fut détruit dans l’incendie de 1560. En 1583, la paroisse fit l’acquisition d’un instrument d’occasion provenant de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) et appartenant à un certain Sigismond FEISTIN, vraisemblablement facteur d’orgues. L’instrument avait 15 jeux sur deux claviers et pédalier. En 1642, le facteur Niklaus SCHÖNENBÜEL d’Alpnach (Suisse - Canton d’Obwald) a fourni un orgue neuf d’un clavier et pédalier. En 1824, lors de la reconstruction de la nef, l’orgue a été reconstruit par le facteur Sylvester WALPEN de Reckingen (Suisse - Canton du Valais), dans un nouveau buffet. En 1864, un nouvel orgue a été construit par le facteur Johann Nepomuk KIENE de Langenargen (Bade-Wurtemberg - Allemagne). L’instrument comptait 26 jeux sur deux claviers et pédalier dans un buffet neuf, qui est encore partiellement le buffet actuel. En 1892, l’orgue a été reconstruit par le facteur Max KINGLER de Rorschach (Suisse - Canton de St Gall), dans le buffet de 1864, avec 32 jeux sur 3 claviers et pédalier. En 1927, la soufflerie a reçu un ventilateur électrique. En 1940, la maison SPÄTH alors installée à Rapperswil (Suisse - Canton de St Gall), a reconstruit et agrandi l’instrument, le portant à 39 jeux sur trois claviers et pédalier. Le buffet historique a été conservé mais a reçu une nouvelle partie centrale, dans le style du buffet original. En 1969, la maison SPÄTH a restauré l’instrument et l’a agrandi à 47 jeux, toujours sur trois claviers et pédalier. En 1995, la maison SPÄTH a effectué un relevage et repris l’harmonisation.
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany