Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 02/02/2012     L’orgue Haupt (1937) de la collégiale St Pierre & Guidon d’Anderlecht (Belgique) Orgues en France et dans le monde. Pays : Belgique Province :  Bruxelles-Capitale Ville : Anderlecht Local : Collégiale St Pierre & Guidon Facteur : Haupt Année : 1937 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer La première construction de cette église remonte au 12ème siècle, et il reste de cette époque la crypte voutée. La reconstruction de l’église dans sa forme actuelle date de 1469. On sait qu’il y a eu des orgues très tôt, puisque l’on a mention d’un organiste en 1439, dans l’ancienne église. Puis à partir de 1469, on retrouve mention de différents facteurs d’orgues au fil des décennies et des siècles. En 1885, un orgue neuf fut construit par BILLION et Van DE LOO de Rotselaar (Brabant flamand). De 1935 à 1937, le facteur luxembourgeois Georges HAUPT de Lintgen (L) a construit le grand orgue symphonique actuel, avec une transmission électro-pneumatique. Le buffet néo-gothique est en deux parties et la console détachée est située entre ces deux buffets. L’harmonisation a été réalisée  par Joseph SCHYVEN. En 1975, la maison Emile VERSCHUEREN de Tongres a restauré et réharmonisé l’orgue. Un nouveau projet de restauration est actuellement à l’étude. Autres caractéristiques : 44 jeux - 3 claviers manuels de 61 notes et pédalier 30 notes Transmission électro-pneumatique des claviers et des jeux Accouplements : II/I (16,8,4') - III/I (16,8,4') - III/II (16,8,4') Accouplements suite : I/I 4' - II/II 4' - III/III 4' Tirasses : I/P - II/P - III/P (8,4') - P/P 4' 3 combinaisons libres Appels des anches (I-II-III-P) Crescendo