Orgues en France et dans le monde.

Retour Allemagne       Retour tous pays                                       Jeux allemands         Historique          Photos

Amorbach  (D)

Abteikirche


Stumm, 1782


Composition :

I. Echo II. Grand-orgue III. Positif IV. Récit expressif Pédale
         
Hohlpfeife 8' Prinzipal 16' Prinzipal 8' Bourdon 16' Offener Bass 16'
Flaut 4' Bourdon 16' Flaut Travers 8' (D) Geigenprinzipal 8' Subbass 16'
Gämsenhorn 4' Oktav 8' Grob Gedackt 8' Flûte harmonique 8' Violonbass 16'
Oktav 2' Gedackt 8' Solicional 8' Bourdon 8' Oktav-Bass 8'
Quint 1 1/3' Quin a Töne 8' Oktav 4' Viola di Gamba 8' Cello 8'
Flageolet 1' Viol di Gamb 8' Rohr-Flaut 4' Vox coelestis 8' Super Oktavbass 4'
Krummhorn 8'(B) Super Oktav 4' Quint 2 2/3' Geigenprinzipal 4' Flötenbass 4'
Hautbois 8' (D) Klein Gedackt 4' Super Oktav 2' Konzertflöte 4' Mixturbass VI 2'
Vox humana 8' Quint 2 2/3' Terz 1 3/5' Piccolo 2' Posaune 32'
Tremulant Oktav 2' Mixtur IV 1' Sesquialtera II 2 2/3' Posaunenbass 16'
  Cornet V 8' Krummhorn 8' Plein Jeu V 2' Fagotbass 16'
  Mixtur VI 2' Vox humana 8' Grobmixtur XII-XVI 2' Basstrompete 8'
  Cymbal III 1' Tremulant Basson 16' Klarinetbass 4'
  Trompet 8'   Trompette harm. 8' Cornetbass 2'
  Vox angelica 2' (B)   Hautbois 8'  
      Clairon 4'  
      Tremulant  

Autres caractéristiques :
66 jeux - 4 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes
Transmission mécanique des claviers et des jeux
Accouplements : I/II - III/II - IV/II
Tirasses : II/P - III/P - IV/P
Carillon 30 cloches au positif


Haut de page


Historique :


Cet instrument exceptionnel est l'œuvre des frères Johann Philipp et Johann Heinrich STUMM qui l'ont érigé entre 1774 et 1782. C'était une synthèse à l'époque de la facture d'Allemagne du sud et de la facture française. Malgré des ajouts au 19è et au début du 20è siècle, la substance de l'orgue est restée intacte pendant 200 ans.

Des travaux ont été effectués en 1839 et 1856.

En 1868, une restauration de la traction et des sommiers a été effectuée par STEINMEYER d'Oettingen, ainsi qu'une légère réharmoniqation de l'instrument.

En 1882, 1890, 1912 et 1922, quelques jeux furent ajoutés pour adapter l'orgue au répertoir de l'époque.

De 1934 à 1936, le facteur STEINMEYER procéda à des travaux de relevage et d'extension.

En 1982, les facteurs STEINMEYER et KLAIS de Bonn effectuèrent une importante restauration de l'instrument, de façon à rétablir la partie sonore de STUMM et en ajoutant un 4ème clavier contenant principalement les jeux ajoutés à la fin du 19è siècle.

L'extraordinaire richesse sonore de cet orgue, alliée à l'acoustique remarquable de l'abbaye font de cet instrument un joyau de la musique d'orgue.

Haut de page


Photos :

Amorbach Abteikirche Stumm orgel

Amorbach Abteikirche Stumm orgel Amorbach Abteikirche Stumm orgel
Amorbach Abteikirche Stumm orgel



Haut de page    Retour Allemagne    Retour tous pays