Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 03/02/2014 Le grand orgue Sauer (1905) de l’église des Frères d’Altenburg (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Thuringe Ville : Altenburg Local : Brüderkirche Eglise des Frères Facteur : Sauer Année : 1905 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. A l’emplacement de l’église actuelle, se trouvait l’ancienne abbatiale de l’abbaye franciscaine érigée avec l’abbaye entre 1270 et 1280. La réforme y fut introduite dès 1522, après une prédication de Martin LUTHER. A la fin du 19ème, le bâtiment fut jugé trop petit pour la paroisse et les remises en état trop importantes. Il fut donc décider de construire une grande élise à la place de l’abbatiale qui fut démolie en 1901. De 1902 à 1905, l’édifice actuel en briques a été érigé par l’architecte Jürgen KRÖGER dans un style original qui mélange l’art nouveau et le néo-gothique. La façade est également un mélange de roman et de gothique et elle est ornée d’une grande mosaïque à l’embase du pignon. Le premier orgue connu remonte à 1551. Cet instrument fut à plusieurs reprises remanié et agrandi, notamment en 1746/1747 par Heinrich Gottfried TROST d’Altenbourg, qui avait construit en 1739 l’instrument de l’église du Château de la ville. L’instrument fut restauré en 1797 par Gotthold Heinrich DONATI d’Altenbourg. En 1859, la maison des frères POPPE de Roda (aujourd’hui Stadtroda en Thuringe), a construit un nouvel instrument. Toutefois cet orgue ne fut pas jugé en état d’être restauré lors de la construction de la nouvelle église et fut démantelé en 1901 De 1903 à 1905, la maison Wilhelm SAUER de Francfort sur Oder construisit l’orgue actuel, dans le style romantique, avec 48 jeux sur trois claviers et pédalier, des sommiers à cônes et une transmission pneumatique. En 1917, les tuyaux en étain de la façade ont été réquisitionnés puis remplacés par des tuyaux en zinc. Des modifications ont été apportées en 1927, 1937 et 1943. De 2004 à 2006, l’orgue a été entièrement restauré par la maison SAUER, dans la disposition de 1905. Autres caractéristiques : 48 jeux - 3 claviers manuels de 58 notes et pédalier 30 notes Transmission pneumatique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - III/I - II/III - I/I 4' Tirasses : I/P - II/P - III/P (8,4') 3 combinaisons libres Forte - Tutti