Orgues en France et dans le monde.

Retour Allemagne       Retour tous pays                                       Jeux allemands         Historique          Photos

Aldersbach  (D)

Asamkirche

Grand-orgue

Eisenbarth, 1990


Composition :

I. Grand-orgue II. Positif III. Récit expressif Pédale
       
Großkoppel 16' Coppel 8' Corno dolce 16' Prinzipal 16'
Prinzipal 8' Dulciana 8' Prinzipal 8' Subbaß 16'
Amorosa 8' Waldflöte 4' Flûte traversiere 8' Quintbaß 10 2/3'
Viola di Gamba 8' Nazard 2 2/3' Salicional 8' Oktavbaß 8'
Oktave 4' Flageolett 2' Silvestrina 8' Bordun 8'
Rohrflöte 4' Tierce 1 3/5' Geigenprinzipal 4' Choralbaß 4'
Quinte 2 2/3' Larigot 1 1/3' Flute octaviante 4' Hintersatz V 2 2/3'
Octave 2' Cymbel IV 1/2' Octavin 2' Posaune 16'
Cornet V 8' Schalmey 8' Plain jeu II-V 2' Trompete 8'
Mixtur V 1 1/3' Tremulant Bombarde 16'  
Trompete 8'   Trompette harm. 8'  
    Hautbois 8'  
    Clairon 4'  
    Tremulant  

Autres caractéristiques :
42 jeux- 3 claviers manuels de 61 notes et pédalier 32 notes
Transmission mécanique des claviers
Traction électrique des jeux
Accouplement de l'orgue de chœur
Accouplements : II/I - III/I - III/II
Tirasses : I/P - II/P - III/P
Combinateur électronique Setzer 1000 mémoires.

Haut de page


Historique :


Au début du 18è siècle, l'abbaye ne comptait pas moins de trois orgues : un grand-orgue et deux orgues de chœur.

En 1803, l'abbaye fut fermée et les orgues vendus. Le grand-orgue alla à l'église paroissiale de Vilshofen.

En 1881, le facteur Martin HECHENBERGER de Passau construisit un nouvel instrument.

L'orgue actuel est la réalisation du facteur EISENBARTH de Passau en 1990.

Une deuxième tranche de travaux a été achevée en 2005.

La façade est une copie de celle du premier grand-orgue transféré en 1803 dans l'église de Vilshofen.


Haut de page


Photos :

Aldersbach Asamkirche Eisenbach orgel

Aldersbach Asamkirche Eisenbach orgel                     Aldersbach Asamkirche Eisenbach orgel

Haut de page    Retour Allemagne    Retour tous pays