Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                                                        Historique                Photos

Agde  (30)                                       

Cathédrale St Etienne

Guillemin, 1990 
                                                                                             

Composition :

II/ Grand-Orgue I/ Récit Pédale
     
Bordun 16' Gemshorn 8' Principalbass 16'
Principal 8' Gedackt 8' Octavbass 8'
Rohrflöte 8' Octava 4' Posaunenbass 32'
Quintaden 8' Rohrflöte 4' Posaunenbass 16'
Octava 4' Nazat 2'2/3 Trompetenbass 8'
Spitzflöte 4' Octava 2'  
Quinta 2'2/3 Waldflöte 2'  
Octava 2' Quinta 1'1/3  
Mixtur VI Sifflöte 1'  
Cornet III Sesquialter II  
Trompete 8' Mixtur III  
  Krummhorn 8'  
  Vox Humana 8'  

Autres caractéristiques :
22 jeux, 2 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes
Traction mécanique
Accouplement : I / II à tiroir
Tirasses I et II
Tremblant doux dans le vent
Tempérament Kirnberger III


Haut de page


Historique :

En 1901, Maurice Puget construit un orgue romantique composé de 22 jeux, 2 claviers 56 notes, 1 pédalier 30 notes. Certains pensent qu'il aurait été construit pour le château Laurens situé près du barrage terminal sur l'Hérault. Il était mécano-pneumatique pour le tirage des jeux et les claviers/pédalier. Il possédait un combinateur à cinq poussoirs pour des combinaisons générales allant des flûtes au Tutti. Dans les années 1956, Marc Etienne fit quelques modifications.

Cet orgue de qualité médiocre (montre en spoted, tuyaux de zinc) sera remplacé à la demande de Mr Decavelle, responsable de la commission des orgues auprès des monuments historiques, par un orgue d'esthétique baroque de l'Allemagne moyenne. Cet orgue construit en 1990 par Gérald Guillemin, facteur d'orgues à Malaucène (Vaucluse) est inspiré d'un orgue Gottfried Silbermann tel que Jean-Sébastien Bach aurait joué.

Le tempérament choisi est le Kirnberger III, proche du tempérament égal actuel. Ce tempérament ancien permet de jouer un assez large répertoire sans trop de fausseté.

De ce type d'orgue on remarquera ses fonds riches et carrés, ses flûtes claires, ses trompettes riches en harmoniques, ses posaunes très doux mais puissants. Les 3 premiers rangs de mixtures du clavier du grand-orgue sont reproduits sur le plan sonore du clavier d'écho (conforme au schéma Silbermann) ce qui donne au grand plein jeu clarté, pureté et brillance

De l'ancien orgue, on a récupéré la face avant à 4 tourelles surmontées d'un lanterneau et trois plates-faces, ainsi que le bourdon de 16' en merisier.

L'orgue est peint en imitation marbre vert par François Roux, peintre décorateur. La console en fenêtre est fermée par 2 volets en bois.


Les jeux :

Les 2 tourelles extrêmes possèdent les basses de Gemshorn. Les 2 tourelles centrales renferment le principal de 8' du grand orgue (basses) complétées par la plate-face centrale qui comporte quelques chanoines (tuyaux muets). Les 2 autres plates-faces sont les basses de l'octave de 4' du grand orgue. Tous ces tuyaux sont postés. Le plan sonore du grand orgue se situe au niveau central, au 1ier étage, entre les 2 tourelles du milieu.
Les principaux de 8' et 4' sont devant, puis en allant vers l'arrière, on a l'octave 2', les autres jeux de fonds et de mutations (mixtures au milieu), au fond la trompette du Grand Orgue. Le bourdon de 16' encadre le plan sonore du GO et les grands tuyaux sont postés.
Le cornet à trois rangs (nasard, tierce, quarte) est posté à part au dessus de la plate-face centrale, comme sur les orgues français.
Le plan de l'écho est situé derrière les plates faces extrêmes. Le gemshorn en avant, à l'arrière le cromorne baroque et la voix humaine, les autres fonds, mixtures, mutations au milieu. Le nazard et le gedackt (bourdon baroque) sont de grosse taille. Les deux rohrflötes sont à cheminée.
Le plan de la pédale se trouve tout à l'arrière de l'orgue, au raz de la tribune. Contre le mur, on trouve le principal ouvert de 16' en merisier. Devant on trouve ensuite le 4' de même facture. Ensuite, le posaune de 32', acoustique en épicéa. La trompette de pédale en étain et enfin le posaune de 16'.

La facture est d'excellente qualité, les porte-vents sont étroits et la pression est faible : ce qui conduit à respecter les registrations de l'époque. Le plein jeu d'un côté, les jeux de détail de l'autre. Les fonds de pédale d'un côté, les anches de l'autre.

Le ventilateur se situe dans le buffet.

Haut de page


Photos :

Agde Cathedrale orgue Guillemin

                             

Haut de page    Retour France Alpha    Retour Départements    Retour tous pays