Orgues en France et dans le monde.

Retour Allemagne       Retour tous pays                                                                              Jeux allemands         Historique          Photos

Aalen  (D)

Stadtkirche


Rieger, 2009


Composition :

I. Grand-orgue II. Positif expressif III. Récit expressif Pédale
       
Montre 16‘ Principal 8‘ Liebl. Gedeckt 16‘ Principalbass 16‘
Principal 8‘ Salicional 8‘ Geigenprincipal 8‘ Subbass 16‘
Flûte harm. 8‘ Gedackt 8‘ Holzflöte 8‘ Violon dolce 16‘
Violoncelle 8‘ Principal 4‘ Viola de Gambe 8‘ Octavbass 8‘ (Ext)
Octave 4‘ Rohrflöte 4‘ Voix céleste 8‘ Gedecktbass 8‘ (Ext)
Superoctave 2‘ Nazard 2 2/3‘ Flûte oct. 4‘ Cello dolce 8‘
Mixtur V 2‘ Pfeifle 2‘ Fugara 4‘ Octave 4‘
Tromba aalensis 8‘ Tertia 1 3/5‘ Carillon I-III 2 2/3‘ Posaune 16‘
  Scharff IV 1 1/3‘ Flautino 2‘ Trompete 8‘ (Ext)
  Basson 16‘ Trompette harm. 8‘  
  Trompette 8‘ Hautbois 8‘  
  Clarinette 8‘ Clairon harm. 4‘  
  Tremulant Tremulant  

Autres caractéristiques :
38 jeux- 3 claviers manuels de 61 notes et pédalier 32 notes
Transmission mécanique des claviers
Traction électrique des jeux
Accouplement : II/I - III/I - III/III Inf
Tirasses : I/P - II/P - II Sup/P - III/P

Haut de page


Historique :


L'église paroissiale d'Aalen possède des orgues depuis 1671.

En 1671, le premier instrument connu fut construit par Paul PRESCHER de Nörlingen.
L'instrument était placé dans le chœur. En 1765, l'effondrement de la tour endommagea gravement l'orgue. Il aurait pu être réparé, mais il fut conservé en l'état et vendu en 1777 au facteur ALGEIER de Alfingen.

En 1769, le facteur Georg Friedrich SCHMAHL construisit un nouvel instrument de 20 jeux sur 2 claviers et pédalier. SCHMAHL faisait partie d'une famille de facteurs d'orgues dont le père avait été ouvrier de Paul PRESCHER. Ses orgues, nombreux dans le Sud de l'Allemagne avait une excellente réputation. On le surnommait parfois le SILBERMANN du Sud…

En 1885, les goûts changent et le développement du romantisme entraîne le remplacement de ce très bel instrument par un nouvel orgue, construit par la maison LINK. Il s'agissait d'un instrument de 30 jeux sur 2 claviers et pédalier, de composition typiquement romantique. Les sommiers sont à cônes, la traction mécanique avec machine Barker. La réalisation, en avance sur son  époque, s'avéra très fiable puisqu'en 1947 il est noté que l'orgue était intact.

En 1947, l'orgue LINK fut profondément remanié par le facteur Helmut BORNEFELD.

En 1959, une deuxième phase de restauration fut entreprise par la maison LINK. Une façade  baroque provenant de l'orgue construit par SCHWARTZ en 1901 pour l'église St Martin de Messkirch remplaça l'ancienne façade. Malheureusement, l'instrument a très mal vieilli. Il a été revendu et sera entièrement restauré et remonté (sans la façade) à l'église St Antoine de Padoue de Cracovie-Rzaska en Pologne.

En 2008, le facteur autrichien RIEGER a construit un instrument neuf de style symphonique français, derrière la façade de 1901, restaurée.
Il s'agit d'un orgue de 37 jeux sur 3 claviers et pédalier.
L'instrument a été inauguré le 11 avril 2009.

Haut de page


Photos :

Aalen Stadtkirche Rieger orgel


Haut de page    Retour Allemagne    Retour tous pays